Kathleen Taylor Présidente de la Conférence

Kathleen Taylor, C.M.

Kathleen (Katie) Taylor est présidente du Conseil d’administration chez RBC. Siégeant au Conseil depuis 2001, elle a présidé le Comité des ressources humaines et le Comité de la gouvernance d’entreprise, et été membre du Comité d’audit et du Comité de gestion du risque.

Mme Taylor est une dirigeante d’entreprise éminente qui s’implique énormément au sein de la communauté. Elle est l’ancienne présidente et chef de la direction de la chaîne hôtelière Four Seasons Hotels and Resorts, présidente du Conseil de la Sick Kids Foundation et administratrice de la Sick Kids Hospital de Toronto. Elle est également vice-présidente du Conseil à The Adecco Group (basé à Zurich), en plus de siéger au conseil d’administration d’Air Canada, et de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada.

Elle détient une maîtrise en administration des affaires (MBA) et un doctorat honorifique en droit de la Schulich School of Business, un diplôme en droit de l’Osgoode Hall Law School, de même qu’un baccalauréat ès arts spécialisé de l’Université de Toronto. Au cours de sa carrière, Mme Taylor a reçu plusieurs distinctions, notamment le Schulich School of Business Award for Outstanding Executive Leadership, et la première Medal for Career Achievement du Hennick Centre for Business and Law de l’Université York.

Elle a été intronisée au Temple canadien des légendes du marketing et figuré au palmarès des femmes les plus influentes du Canada du Réseau des femmes exécutives (WXN) en 2011, en 2014 et en 2016. En 2016, Mme Taylor a été nommée membre de l’Ordre du Canada.

Louis Brill Administrateur

Louis Brill

Louis Brill est un chef de file qui a fait ses preuves dans les secteurs non marchand et sportif en Nouvelle-Écosse. Il a été directeur général des Jeux olympiques spéciaux de sa province, qui ont d’ailleurs été couronnés Organisation sportive provinciale de l’année. Il a également dirigé l’équipe canadienne aux Jeux olympiques spéciaux d’été de 1995. On reconnaît ses qualités de leader depuis longtemps dans la communauté locale de la course à pied. Louis a notamment entraîné des champions nationaux lors des Jeux du Canada et des athlètes universitaires. Louis a aussi été président provincial d’Athletics Nova Scotia.

En tant que président-directeur général de la Lung Association of Nova Scotia de 2007 à 2017, Louis a joué un rôle de premier plan dans l’amélioration de la santé pulmonaire. Aujourd’hui, il est directeur général au Prescott Group, le plus grand centre néoécossais destiné à la formation des adultes ayant une déficience intellectuelle.

Louis a pris part à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2004 en tant que membre du groupe d’étude des Territoires du Nord-Ouest. Fort de cette expérience, il a été président régional pour la Nouvelle-Écosse lors des éditions 2012 et 2015 de la Conférence. Il siège maintenant au conseil d’administration de la CCGGL.

En octobre 2012, lui s’est vu décerner la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II pour le travail qu’il a effectué au nom du mouvement des Jeux olympiques spéciaux.

Louis est un diplômé de l’Université du Nouveau-Brunswick. Il est père de deux enfants et vit à Halifax avec son épouse, Dre Yvette Scattolon.

Barbara Byers Administratrice

Barbara Byers, C.M.

On peut à juste titre qualifier Barbara Byers, ancienne secrétaire-trésorière du Congrès du travail du Canada, de « défenseure des provinces des Prairies ».

Dès le début de sa carrière, pendant laquelle elle a été directrice du Syndicat des employés du gouvernement de la Saskatchewan, puis de la Fédération du travail de la Saskatchewan, avant d’occuper son poste actuel de vice-présidente exécutive du CTC,

Mme Byers a plaidé la cause des opprimés. Elle fut élue en tant que secrétaire-trésorière du CTC en 2014.

Mme Byers a été travailleuse sociale pendant 17 ans. Pendant cette période, elle a affronté des questions liées à la pauvreté, au chômage chez les jeunes, aux préoccupations des Autochtones, à l’égalité pour tous et aux droits des travailleurs.

Mme Byers a été dirigeante syndicale durant des années mouvementées, marquées par une opposition à la privatisation, l’affaiblissement des lois sur le travail applicables tant aux travailleurs syndiqués qu’aux non-syndiqués, la réduction des services sociaux et des atteintes portées au
secteur public.

Le sens du leadership inspiré qui caractérise Mme Byers lui a valu d’être élue présidente de la Fédération du travail de la Saskatchewan en 1988 et d’y rester en poste pendant 14 ans.

Depuis sa nomination au CTC en 2002, Mme Byers est chargée de l’éducation, de l’assurance-maladie publique et des soins de santé, de la formation en milieu de travail et de la technologie, de l’assurance emploi, de la formation en apprentissage, ainsi que des questions qui concernent les travailleurs et travailleuses ayant un handicap sans oublier les travailleurs et travailleuses gais, lesbiennes, bisexuels et transgenres.

En outre, Mme Byers représente le Canada en qualité d’un des 14 délégués des travailleurs au conseil d’administration de l’Organisation Internationale du Travail, un organe de l’ONU qui réunit des gouvernements, des employeurs et des travailleurs dans une action concertée pour promouvoir le travail décent partout dans le monde.

Forte de ses racines communautaires, Mme Byers a fondé le camp d’été de la Fédération du travail pour les jeunes en Saskatchewan et a cofondé la session d’éducation des femmes syndiquées des provinces des Prairies.

Michelle Campbell Administratrice

Michelle Campbell

Michelle est présidente et chef de la direction de la St. Joseph’s Health Care Foundation et vice-présidente, financement de St. Joseph’s Health Care London.

Forte d’une expérience de près de vingt en financement, Michelle se spécialise en campagne annuelle, développement de la gouvernance, planification stratégique, partenariats avec les entreprises et service après-don. Elle a pris part à la conception et à la mise en application du premier programme éducatif en philanthropie à l’University of Western Ontario puis a ensuite facilité le lancement du premier programme préparatoire à un diplôme de deuxième cycle en philanthropie et financement du Fanshawe College. Elle est aussi devenue en 1999 la huitième personne au Canada à recevoir de l’Association for Healthcare Philanthropy le titre de Fellow (FAHP), le plus important dans le domaine.

Depuis 2001, Michelle enseigne dans le cadre du programme de développement du leadership en financement du Fundraising Institute of Australia. En 2005, elle a remporté le prestigieux concours international de l’Association for Healthcare Philanthropy pour sa recherche sur les relations entre les hôpitaux et leurs fondations. La même année, le Fundraising Institute of Australia l’a nommée membre honoraire pour le leadership dont elle a fait preuve pour promouvoir l’éducation professionnelle en Australie.

En 2008, Michelle comptait figurait parmi les 230 participants sélectionnés pour la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership. Elle a présidé l’Advertising & Sales Club et du London & Region Fundraising Executives de sa collectivité. De plus, elle a siégé au conseil d’administration de la Women’s Christian Association, de la Jewish Community Foundation et du Covent Garden Market. Elle est aujourd’hui présidente du conseil d’administration du Western Fair District.

Michelle a présidé le comité régional qui a développé et coordonné le voyage d’étude du groupe d’étude visitant le Sud-Ouest de l’Ontario en 2012 et 2015, en plus de siéger au Conseil d’administration lors de l’édition 2017 de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership.

Denis Carignan Administrateur

Denis Carignan

Denis Carignan est père de quatre enfants et membre de la Première Nation de Pasqua (Traité No 4, Saskatchewan). Il est aussi président de PLATO Testing (ProfessionaL Aboriginal Testing Organization) et de Kiya Mâka Consultants Inc., deux sociétés qui visent à contrer la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur technologique en créant des possibilités de formation et d’emploi pour les Autochtones du Canada. Depuis sa fondation en 2016, PLATO Testing a connu une croissance rapide et est devenue l’un des plus importants employeurs de professionnels des TI autochtones au pays.

Denis a acquis une vingtaine d’années d’expérience en tant que cadre dirigeant au sein du gouvernement du Canada et a beaucoup travaillé auprès de communautés et d’organisations autochtones dans l’Ouest et les provinces atlantiques. Il a coprésidé le groupe d’étude Québec 1 en 2015 et siège maintenant au conseil d’administration de la CCGGL.

Sophie-Emmanuelle Chebin Administratrice

Sophie-Emmanuelle Chebin

Avant d’occuper le poste d’associée chez Les solutions Keyboard, Sophie-Emmanuelle Chebin était avocate-conseil au CN, remplissant les fonctions de conseillère en stratégie principale auprès du chef des Affaires juridiques. Son rôle était d’éclairer sur des questions générales et spécifiques relatives au CN ainsi qu’à la gouvernance. Elle était également responsable des relations avec les gouvernements pour le compte des parties prenantes du Québec.

Mme Chebin est titulaire d’un diplôme en droit civil de l’Université d’Ottawa et d’un DESS en droit de la santé et de la bioéthique de l’Université Bordeaux 1. Elle a obtenu un MBA au HEC de Montréal en 2005.

Mme Chebin a pris part à l’édition 2008 de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership et a coprésidé le comité régional du Québec dans le cadre de la Conférence de 2012.

Mélanie Cwikla Administratrice

Mélanie Cwikla

Mélanie Cwikla est directrice de l’École technique et professionnelle de l’Université de Saint-Boniface depuis août 2016 et siège au conseil d’administration de divers organismes de la communauté francophone du Manitoba. Avant d’occuper son poste actuel, elle a conseillé le gouvernement du Manitoba sur les mesures à prendre pour appuyer l’essor et la vitalité de la francophonie manitobaine et a notamment piloté l’élaboration et l’adoption de la Loi sur l’appui à l’épanouissement de la Francophonie manitobaine.

Elle est née à Sherbrooke, au Québec, où elle a grandi. Elle a fait ses études postsecondaires à Montréal, a passé une année à Salford, au Royaume-Uni, dans le cadre d’un programme d’échange étudiant et a vécu un an à Kushiro, au Japon. Elle s’est installée au Manitoba en 1999 pour entreprendre une carrière de traductrice de l’anglais vers le français. Elle est rapidement devenue gestionnaire au sein du gouvernement du Manitoba et, de 2003 à 2016, elle a occupé les postes de directrice du Service de traduction, de directrice générale par intérim de la Division des services provinciaux et de directrice générale du Secrétariat aux affaires francophones.

Mme Cwikla a participé à l’édition 2012 de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership. Elle est traductrice agréée, titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise ès art en traduction de l’Université de Montréal, et d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université du Manitoba. Elle poursuit également des études de doctorat en politique et administration de l’éducation à l’Université Laval.

Luciano D’Iorio Administrateur

Luciano D’Iorio

Luciano D’Iorio est directeur général chez Cushman & Wakefield, où il supervise les opérations québécoises de l’organisation. Son mandat vise à développer des relations avec les clients, en plus d’établir une stratégie d’embauche dans le but de rassembler la meilleure équipe possible et d’offrir à leurs clients des résultats qui se démarquent de la compétition.

M. D’Iorio a été commissaire à la Commission Scolaire English-Montréal de 2003 à 2007. En tant qu’ancien membre du conseil de la Fondation de l’Hôpital Royal Victoria, M. D’Iorio continue aujourd’hui à faire preuve d’un solide esprit communautaire en tant que co-fondateur de la campagne de financement des Petits Survivants servant à appuyer l’unité des soins intensifs en néonatalogie du CUSM. Il siège aussi aux conseils d’administration de l’Association des anciens de McGill et de la Caisse Populaire Desjardins Longue Pointe.

M. D’Iorio a coprésidé le comité régional du Québec lors de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2012 et a participé à l’édition 2008 de la CCGGL.

Il a obtenu un baccalauréat à l’Université McGill. Sa famille est l’autre passion de M. D’Iorio, qui vit avec son épouse Rosalia et ses deux jeunes fils, Valerio et Laurence.

Isabelle Foisy Administratrice

Isabelle Foisy

Détentrice d’un diplôme en science de la gestion de l’UQAM (1993), Isabelle Foisy est Adm. A, ASC et possède plus de vingt ans d’expérience comme gestionnaire.

Débutant sa carrière chez Bell, dans le domaine des télécommunications, où elle a occupé des postes variés tant stratégiques qu’opérationnels, elle accepte en 2010 le rôle de PDG de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal, menant à bien la restructuration complète de l’ensemble des opérations de l’organisme. En 2012, elle participe à la Conférence canadienne du Gouverneur Général sur le leadership (CCGGL) où elle y a aussi présidé les activités du Québec lors de celle de 2017. En 2015, la FCCQ lui décerne le titre de cadre de l’année et elle est également nommée finaliste pour le prix Femme d’affaires du Québec. En septembre 2016, elle se lance dans l’aventure entrepreneuriale et devient associée, responsable du développement des affaires au cabinet comptable Demers Beaulne, où elle oeuvre activement au positionnement stratégique de son organisation. Active sur plusieurs conseils d’administration, elle est reconnue pour le développement de son réseau d’affaires et pour son engagement dans la communauté.

En prenant la présidence et la direction générale de QuébecInnove, elle y apporte leadership, vision stratégique et capacité de rassembler les différents acteurs de l’innovation. Sa détermination et son entregent font d’elle une ambassadrice remarquable de l’expertise en innovation au Québec. À titre de nouvelle PDG, elle favorise la synergie entre les différents joueurs engagés dans la voie de l’innovation, mettant ainsi en valeur ses membres, les producteurs du savoir au sein de l’écosystème de l’innovation québécoise, au service des PME et des grandes entreprises utilisatrices du savoir.

Michael Matsubuchi Administrateur

Michael Matsubuchi

Michael Matsubuchi a travaillé au sein du gouvernement provincial de la Colombie-Britannique pendant la majeure partie de sa carrière, acceptant des postes à responsabilités croissantes, notamment au ministère des Finances et au Bureau de la transformation des ressources naturelles du ministère de l’Énergie et des Mines. En qualité de directeur des accords fiscaux et des changements climatiques au ministère des Relations et de la Réconciliation avec les Autochtones de la Colombie-Britannique, Michael est responsable des aspects financiers de traités, ainsi que d’ententes qui ne sont pas des traités. Il participe également à des initiatives sur les changements climatiques avec les Premières Nations.

Michael est titulaire d’un baccalauréat en économie à l’Université de Victoria, où il a également obtenu une maîtrise en gestion des affaires, après avoir eu l’occasion de suivre le programme à l’École nationale des ponts et chaussées de Paris.

Michael élève ses deux jeunes enfants, joue au hockey et est l’entraîneur d’équipes d’hockey oeuvrant au sein de l’Association de hockey mineur Victoria Racquet Club. Il compte parmi ses autres passions le cyclisme, le ski, le golf et diverses activités de plein air.

Michael a participé à la Conférence de 2012.

Yves Y. Pelletier Admnistrateur

Yves Y. Pelletier

M. Yves Pelletier est vice-recteur associé à l’enseignement et aux affaires francophones, ainsi que professeur agrégé d’histoire à l’Université Laurentienne à Sudbury, en Ontario. Au cours des vingt-cinq dernières années, il a vécu à Sudbury, Ottawa, Montréal et Fredericton, où il a presque entièrement consacré sa carrière à l’enseignement supérieur. Avant d’entrer en fonctions à l’Université Laurentienne, il a été fondateur et président d’Education Connections. Ce cabinet-conseil spécialisé en évaluation de programmes, en examen de politiques, en intégration des cultures autochtones et en internationalisation agit auprès des gouvernements, universités et collèges. M. Pelletier a aussi été sous-ministre adjoint de l’enseignement postsecondaire au Nouveau-Brunswick après avoir œuvré plus de quinze ans au Conseil de recherches en sciences humaines, à la Fondation canadienne des bourses d’études du millénaire et à Ressources humaines et Développement des compétences Canada (aujourd’hui appelé Emploi et Développement social Canada). Plusieurs des postes qu’il a occupés étaient affectés à l’amélioration des résultats scolaires au Canada.

M. Pelletier a été sélectionné comme participant et président du groupe d’étude de la Saskatchewan de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership de 2012. Cette expérience a d’ailleurs influé sur son parcours professionnel. Puis en 2015 et 2017, il a à nouveau pris part à la CCGGL en tant que président régional pour le Nouveau-Brunswick.

M. Pelletier détient un baccalauréat en biologie de l’Université Laurentienne et un autre en histoire de l’Université d’Ottawa, une maîtrise de l’Université d’Ottawa et un doctorat en histoire de l’Université Queen’s.

Vikki Quocksister Administratrice

Vikki Quocksister

Vikki Quocksister fut jusqu’à tout récemment présidente de la Fédération des travailleurs du Yukon. Sa longue expérience de cadre et militante syndicale dans les domaines de l’organisation et de l’animation de cours sur les droits de la personne et de formation professionnelle n’ont fait que renforcer ses convictions et sa détermination. Elle sait que pour provoquer le changement, il faut agir et relever des défis.

Pour Vikki, chacun de nous devrait toujours chercher à apprendre et à parfaire ses connaissances et aptitudes. Par conséquent, elle suit divers cours au Yukon College, notamment en psychologie, en comptabilité, en allemand et en français. Voyant la vie comme un constant apprentissage, elle a pris part à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2015. Le contact qu’elle a eu avec d’autres meneurs canadiens venant de tous les secteurs d’activité s’est avéré un atout précieux tant dans sa vie professionnelle que personnelle.

Forte de son expérience des arts de la scène, Vikki a bénévolement contribué à l’organisation des spectacles de variétés sous la tente du festival d’hiver Yukon Sourdough Rendezvous. Fervente adepte du bénévolat, elle travaille gracieusement pour des organismes philanthropiques, dont la Coalition antipauvreté du Yukon.

Tim Thompson Administrateur

Tim Thompson

Tim Thompson est premier vice-président, Transformation à TD Canada Trust. Il a pour rôle de faciliter la direction stratégique de notre organisation et l’élaboration de solutions permettant de mieux répondre aux besoins de nos clients. L’équipe qu’il dirige s’occupe notamment d’architecture administrative, gouvernance et analytique des données, stratégie client, initiatives de réglementation et éducation financière.

En plus de remplir ses responsabilités actuelles, Tim préside le comité de diversité des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et transgenres et leurs alliés de la TD.

M. Thompson a participé à l’édition 2012 de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership.

Michael Wernick Administrateur

Michael Wernick

Michael Wernick a été nommé au poste de greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet le 22 janvier 2016.

Il a occupé le poste de sous-greffier du Conseil privé et secrétaire associée du Cabinet du mois d’octobre 2014 au 21 janvier 2016. Avant cette nomination, M. Wernick a occupé le poste de sous-ministre des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada de mai 2006 jusqu’en juillet 2014 et conseiller spécial au bureau du Conseil privé de juillet à septembre 2014.

Depuis son entrée dans la fonction publique fédérale, en 1981, M. Wernick a travaillé à la Division de la politique sociale du ministère des Finances, au ministère de la Consommation et des Affaires commerciales, au Secrétariat de la politique de développement économique et régional du Bureau du Conseil privé ainsi qu’au Secrétariat des affaires constitutionnelles du Bureau des relations fédérales-provinciales. De 1996 à 2003, il a été sous-ministre adjoint puis sous-ministre délégué au ministère du Patrimoine canadien. De 2003 à 2006, il a été au service de trois premiers ministres en tant que sous-secrétaire du Cabinet, Planification et consultations, au Bureau du Conseil privé.

Durant les huit années au poste de sous-ministre au Affaires autochtones et développement du Nord canadien, de 2006 à 2014, M. Wernick a aidé quatre ministres à promouvoir les programmes du gouvernement visant les Autochtones et le Nord. Parmi les éléments marquants de son mandat à AADNC, notons l’adoption de 23 textes de loi, y compris dans le cadre de cinq lois d’exécution du budget; l’approbation et la mise en œuvre continue de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens; la conclusion de plusieurs traités modernes et accords sur l’autonomie gouvernementale; la création du Tribunal des revendications particulières; l’élargissement rapide de la Loi sur la gestion des terres des premières nations; les profondes réformes structurelles des services à l’enfance et à la famille, de l’aide au revenu et des systèmes d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées; la mise en place de protections des droits de la personne et des biens matrimoniaux dans les réserves; des progrès importants en ce qui a trait à la réforme de l’éducation dans les réserves. En ce qui concerne le Nord, M. Wernick a notamment travaillé aux dossiers suivants : l’Année polaire internationale; la Station de recherche du Canada dans l’Extrême-Arctique; le transfert de responsabilités fédérales en matière de gestion des terres au gouvernement des Territoires du Nord-Ouest; la réforme des régimes de réglementation dans le Nord; le remplacement du programme Aliments-poste par Nutrition Nord Canada.

M. Wernick se distingue par le fait qu’il a été très impliqué dans le processus de transition et de mise en marche de trois nouveaux gouvernements et qu’il a participé à la cérémonie d’assermentation ainsi qu’à la première réunion du Cabinet de trois premiers ministres (Martin en 2003, Harper en 2006, Trudeau en 2015).

M. Wernick a développé de nombreux dirigeants de la fonction publique. Quinze membres de ses équipes de gestion ont été promus à et/ou au sein de la communauté des sous-ministres.

M. Wernick est diplômé de l’Université de Toronto, où il a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en économie. M. Wernick est membre du Bureau des gouverneurs de l’Université Carleton, et membre du Conseil d’administration de l’Institut sur la gouvernance.

Au mois de novembre 2012, M. Wernick a reçu la Médaille du Jubilé de Diamant de la Reine Elizabeth II.

Hassan Yussuff Administrateur

Hassan Yussuff

Hassan Yussuff a été réélu président du Congrès du travail du Canada pour un second mandat en mai 2017. Il a été élu à ce poste la première fois en mai 2014, devenant la première personne de couleur à être élue à la tête du mouvement syndical canadien.

Depuis son élection en 2014, Hassan a mené les syndicats du Canada vers bon nombre de victoires importantes. C’est sous sa direction, par exemple, que le CTC a lancé une innovante campagne numérique et communautaire qui a inscrit les enjeux du mouvement syndical au cœur de la campagne électorale fédérale de 2015 et aidé à défaire les conservateurs.

La campagne de 2015 du CTC était axée sur la revendication d’un renforcement du Régime de pensions du Canada pour laquelle Hassan se passionne depuis près d’une décennie. Après les élections, le CTC a redoublé d’efforts dans le cadre de sa campagne pour assurer la sécurité des retraites à tous et Hassan s’est efforcé d’obtenir l’appui du nouveau gouvernement fédéral et des dirigeants provinciaux et territoriaux. La campagne et le lobbying connexe ont porté fruit en novembre 2016 au dépôt du projet de loi C-26, qui élargit le RPC pour la première fois de son histoire.

Rendre les lieux de travail et les lieux publics plus sécuritaires est une autre des principales priorités d’Hassan. Il a été exposé à l’amiante en tant que mécanicien vers le début de sa vie active et il a appris, en tant que militant syndical, que l’amiante est la principale cause de décès attribuables au travail au Canada. En sa qualité de président du CTC, Hassan a mené une forte campagne pour l’interdiction complète de l’amiante. Celle-ci a été gagnée en décembre 2016.

Hassan est connu pour son militantisme non seulement au Canada mais aussi sur la scène internationale. En 2016, il a été élu pour un deuxième mandat à la présidence de la Confédération Syndicale des Amériques, qui unit 56 organisations nationales représentant plus de 60 millions de travailleuses et travailleurs dans 23 pays.

Résolu à bâtir un monde meilleur pour les futures générations, Hassan s’est engagé à lutter contre les changements climatiques et à assurer une transition juste et équitable aux travailleurs et travailleuses et aux collectivités influencées par l’évolution vers une économie verte.

Le CTC, voix du mouvement syndical canadien, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs.