Conseil d’administration

 

Donald R. Lindsay PortraitDonald R. Lindsay Président de la Conférence
Donald R. Lindsay Portrait
Donald R. Lindsay
Président de la Conférence

Président et chef de la direction, Teck Resources Limited


Donald R. Lindsay a été nommé président de Teck Resources Limited en janvier 2005, puis est devenu chef de la direction en avril de la même année. Avant son arrivée chez Teck, M. Lindsay a été président de la société Marchés mondiaux CIBC Inc., chef des placements et des services bancaires aux entreprises et chef de la région Asie-Pacifique. Plus tôt dans sa carrière, il a été chargé du Groupe minier mondial CIBC. Il est titulaire d’un baccalauréat ès sciences spécialisé en génie minier de l’Université Queen’s et d’une maîtrise en administration des affaires de l’école de commerce de Harvard.

Membre du conseil d’administration de la Financière Manuvie, M. Lindsay est depuis peu vice-président du conseil d’administration du Conseil canadien des affaires, anciennement connu sous le nom de Conseil canadien des chefs d’entreprise. Il préside la Conférence canadienne du Gouverneur général sur leadership 2017 et vient de terminer un mandat de deux ans en tant que président du conseil des gouverneurs pour les mines et métaux du Forum économique mondial. M. Lindsay est aussi président du conseil d’administration de la B.C. Children’s Hospital Foundation à Vancouver et a présidé la fructueuse campagne pluriannuelle qui a permis d’amasser 200 millions de dollars pour la construction d’un nouvel hôpital de soins de courte durée. De plus, il est membre du conseil de la York House School et compte parmi les gouverneurs du patrimoine du Musée royal de l’Ontario.

M. Lindsay a auparavant siégé au conseil consultatif sur l’économie du ministre des Finances et du conseil consultatif du Plan d’action sur les marchés mondiaux du Canada du ministre du Commerce international. Il a également fait partie du conseil d’administration de l’aquarium de Vancouver et du conseil d’administration de la St. Michael’s Hospital Foundation à Toronto, dont il a coprésidé la Heart Health Campaign. Il a été vice-président de la fondation scoute du Grand Toronto et président de son comité des investissements, de même que membre du conseil des gouverneurs du Musée royal de l’Ontario. Enfin, M. Lindsay a siégé au comité des donateurs majeurs de Centraide à Toronto et a présidé la division des ressources naturelles de Centraide du Lower Mainland en Colombie-Britannique.

À titre de président de l’International Zinc Association entre 2007 et 2011, M. Lindsay a joué un rôle-clé dans le lancement de la campagne Zinc Saves Kids, un programme établi en partenariat avec UNICEF pour combattre la carence en zinc, qui s’avère fatale pour quelque 450 000 enfants par année partout dans le monde. Sous son leadership, Teck Resources a aussi lancé le programme Zinc and Health qui, à ce jour, a permis d’améliorer la santé de plus de 10 millions d’enfants à travers le monde.
 
En 2014, M. Lindsay a reçu diverses distinctions, dont le Prix de la défense de la conservation du Nature Trust of British Columbia, le Prix d’action communautaire de la Colombie-Britannique, la Médaille ICM pour services remarquables, a été proclamé directeur général de l’année par Business in Vancouver et est devenu membre de l’Ordre de la Colombie-Britannique. On lui a aussi remis la Médaille du jubilé d’or de la reine Elizabeth II en 2002 et la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II en 2012. La Mining Association of British Columbia l’a nommé Personne de l’année en 2009 et en 2012, l’Université Queen’s lui a décerné le prix Kathleen Beaumont-Hill. En 2013, il a reçu un doctorat honorifique en technologie de l’Institut de technologie de la Colombie-Britannique.

Jennifer Blaney PortraitJennifer Blaney
Jennifer Blaney Portrait
Jennifer Blaney

Membre de l’exécutif, Encana Corporation


Information à suivre
Barbara Byers PortraitBarbara Byers
Barbara Byers Portrait
Barbara Byers, C.M.

Secrétaire-trésorière, Congrès du travail du Canada


On peut à juste titre qualifier Barbara Byers, secrétaire-trésorière du Congrès du travail du Canada, de « défenseure des provinces des Prairies ».

Dès le début de sa carrière, pendant laquelle elle a été directrice du Syndicat des employés du gouvernement de la Saskatchewan, puis de la Fédération du travail de la Saskatchewan, avant d’occuper son poste actuel de vice-présidente exécutive du CTC, Mme Byers a plaidé la cause des opprimés. Elle fut élue en tant que secrétaire-trésorière du CTC en 2014.

Mme Byers a été travailleuse sociale pendant 17 ans. Pendant cette période, elle a affronté des questions liées à la pauvreté, au chômage chez les jeunes, aux préoccupations des Autochtones, à l’égalité pour tous et aux droits des travailleurs.

Mme Byers a été dirigeante syndicale durant des années mouvementées, marquées par une opposition à la privatisation, l’affaiblissement des lois sur le travail applicables tant aux travailleurs syndiqués qu’aux non-syndiqués, la réduction des services sociaux et des atteintes portées au
secteur public.

Le sens du leadership inspiré qui caractérise Mme Byers lui a valu d’être élue présidente de la Fédération du travail de la Saskatchewan en 1988 et d’y rester en poste pendant 14 ans.

Depuis sa nomination au CTC en 2002, Mme Byers est chargée de l’éducation, de l’assurance-maladie publique et des soins de santé, de la formation en milieu de travail et de la technologie, de l’assurance emploi, de la formation en apprentissage, ainsi que des questions qui concernent les travailleurs et travailleuses ayant un handicap sans oublier les travailleurs et travailleuses gais, lesbiennes, bisexuels et transgenres.

En outre, Mme Byers représente le Canada en qualité d’un des 14 délégués des travailleurs au conseil d’administration de l’Organisation Internationale du Travail, un organe de l’ONU qui réunit des gouvernements, des employeurs et des travailleurs dans une action concertée pour promouvoir le travail décent partout dans le monde.

Forte de ses racines communautaires, Mme Byers a fondé le camp d’été de la Fédération du travail pour les jeunes en Saskatchewan et a cofondé la session d’éducation des femmes syndiquées des provinces des Prairies.

Michelle Campbell PortraitMichelle Campbell
Michelle Campbell Portrait
Michelle Campbell

Présidente et chef de la direction, St. Joseph’s Health Care Foundation


Information à suivre
Sophie-Emmanuelle Chebin PortraitSophie-Emmanuelle Chebin
Sophie-Emmanuelle Chebin Portrait
Sophie-Emmanuelle Chebin

Associée, Les solutions Keyboard


Avant d’occuper le poste d’associée chez Les solutions Keyboard, Sophie-Emmanuelle Chebin était avocate-conseil au CN, remplissant les fonctions de conseillère en stratégie principale auprès du chef des Affaires juridiques. Son rôle était d’éclairer sur des questions générales et spécifiques relatives au CN ainsi qu’à la gouvernance. Elle était également responsable des relations avec les gouvernements pour le compte des parties prenantes du Québec.

Mme Chebin est titulaire d’un diplôme en droit civil de l’Université d’Ottawa et d’un DESS en droit de la santé et de la bioéthique de l’Université Bordeaux 1. Elle a obtenu un MBA au HEC de Montréal en 2005.

Mme Chebin a pris part à l’édition 2008 de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership et a coprésidé le comité régional du Québec dans le cadre de la Conférence de 2012.

Mélanie Cwikla PortraitMélanie Cwikla
Mélanie Cwikla Portrait
Mélanie Cwikla

Directrice, École technique et professionnelle de Saint-Boniface


Avant d’occuper le poste de directrice à l’École technique et professionnelle de Saint-Boniface, Mélanie Cwikla conseillait le gouvernement du Manitoba sur les mesures à prendre pour appuyer l’essor et la vitalité de la francophonie manitobaine. Elle est née à Sherbrooke, au Québec, où elle a grandi. Elle a fait ses études postsecondaires à Montréal, a passé une année à Salford, au Royaume-Uni, dans le cadre d’un programme d’échange étudiant et a vécu un an à Kushiro, au Japon. Elle s’est installée au Manitoba en 1999 pour entreprendre une carrière de traductrice de l’anglais vers le français. Elle a été active au sein des associations de traduction et d’administration publique, tant au niveau provincial que national. Mme Cwikla est rapidement passée de traductrice à gestionnaire et occupe ses fonctions actuelles depuis 2013. Depuis 2003, elle est également chargée de cours à l’École de traduction de l’Université de Saint-Boniface.

Mme Cwikla a participé à l’édition 2012 de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership. Elle est traductrice agréée et titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise ès art en traduction de l’Université de Montréal, et d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université du Manitoba.

Luciano D'Iorio PortraitLuciano D'Iorio
Luciano D'Iorio Portrait
Luciano D'Iorio

Président, Services Immobiliers Terramont


Luciano D’Iorio est président de Services Immobiliers Terramont, à Montréal. Il supervise les opérations de cette société de courtage en immobilier commercial et mène une belle carrière de courtier immobilier. Il a obtenu un baccalauréat à l’Université McGill en 1999.

M. D’Iorio a été commissaire à la Commission Scolaire English-Montréal de 2003 à 2007. Il continue aujourd’hui à faire preuve d’un solide esprit communautaire en tant que membre du conseil de la Fondation de l’Hôpital Royal Victoria, où il a cofondé la campagne de financement des Petits Survivants pour appuyer l’unité des soins intensifs en néonatalogie. Il siège aussi aux conseils d’administration de l’Association des anciens de McGill, de la Caisse Populaire Desjardins Saint-Victor et du Forum pour jeunes canadiens.

M. D’Iorio a coprésidé le comité régional du Québec lors de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2012 et a participé à l’édition 2008 de la CCGGL.

Sa famille est l’autre passion de M. D’Iorio, qui vit avec son épouse Rosalia et ses deux jeunes fils, Valerio et Laurence.

John A. Macintyre PortraitJohn A. Macintyre
John A. Macintyre Portrait
John A. Macintyre, B.A., C.Dir., H.R.C.C.C.

Partenaire, Cresa


John Macintyre est un dirigeant aguerri qui a accumulé une expérience considérable des gouvernements, de l’immobilier et du développement dans les secteurs public et privé.

John peut compter sur une carrière exceptionnelle de plus de 35 années mis en évidence par des postes de direction et de leadership tels que vice-président directeur, expansion et projets résidentiels chez BUILD TORONTO, vice-président de la Toronto Economic Development Corporation (TEDCO), chef de la direction par intérim d’Invest Toronto, et directeur pour le service des parcs, forêts et loisirs de la ville de Toronto.

Très actif dans la communauté torontoise, M. Macintyre est directeur de l’organisme de bienfaisance des Blues Jays de Toronto, président du cabinet de campagne de la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile et siège au Conseil d’administration de la Conférence canadienne du Gouverneur général du Canada. Il fut aussi le président du comité directeur du Humber Arboretum et président de Parks and Recreation Ontario.

M. Macintyre a pris part à l’édition 2004 de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership, puis a coprésidé le comité régional du Grand Toronto en 2008 et le comité régional de l’Ontario en 2012.

M. Macintyre détient un baccalauréat de l’Université York et un diplôme d’administrateur de sociétés certifié (ASC/C.Dir.) du Directors College à l’Université McMaster.

Ed J. McHugh PortraitEd J. McHugh
Ed J. McHugh Portrait
Ed J. McHugh

Directeur de département, École de commerce, Nova Scotia Community College


Né à Grand Falls-Windsor, à Terre-Neuve, Ed McHugh a obtenu un MBA à la Ivey School Of Business et un baccalauréat en science politique à l’Université St. Francis Xavier après avoir étudié à l’école secondaire St. Michael’s. Il a été président de classe et lecteur du discours d’adieu dans les trois établissements.

M. McHugh enseigne actuellement à l’école de commerce du Nova Scotia Community College, où il a été directeur pendant plusieurs années. Il enseigne à temps partiel aux Universités Mount St. Vincent, Saint Mary’s et Dalhousie. Le magazine Maclean’s a salué ses succès en enseignement, et on l’a sélectionné à maintes reprises pour des prix en enseignement. L’Université Saint Mary’s lui a décerné deux fois les prix Commerce Professor of the Year et MBA Professor of the Year.

Avant de se consacrer à l’éducation, M. McHugh a travaillé dans les sphères du marketing d’entreprise et des relations publiques. Il a occupé des postes de direction à responsabilités croissantes chez Corporate Communications Limited (maintenant appelée Colour), à Maritime Life, Continental Communications (Shandwick) et à l’Information Technology Institute (ITI). Il a également œuvré pour les médias imprimés et radiotélévisés.

M. McHugh a écrit des chroniques hebdomadaires pour divers journaux au fil des ans. Il a aussi été conférencier et juge invité dans le cadre de nombreux événements. Il accorde régulièrement des entrevues aux médias sur des questions concernant les affaires.

M. McHugh a participé à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership en 1991 pour ensuite présider le comité de planification en 1995, puis le comité régional de la Nouvelle-Écosse de la Conférence en 2000, 2004 et 2008.

En outre, M. McHugh a présidé différentes organisations comme les Jeux olympiques spéciaux de la Nouvelle-Écosse, la Community Justice Society, l’Association des anciens de l’Université St. Francis Xavier, la Ligue de basketball de la Nouvelle-Écosse et la Ligne mineure de basketball de Halifax. Il a siégé sur plusieurs conseils d’administration dont celui de la Société Alzheimer de Nouvelle-Écosse, de même qu’au Conseil des Gouverneurs de l’Université de St. Francis Xavier et au conseil d’administration des anciens de cette dernière.

M. McHugh vit à Bedford, en Nouvelle-Écosse, avec son épouse Shelly, une infirmière spécialiste des soins aux prématurés. Leurs deux enfants, Kate et Colin, demeurent à Halifax. Les quatre membres de cette famille sont des diplômés de l’Université St. Francis Xavier.

Danièle Sauvageau PortraitDanièle Sauvageau
Danièle Sauvageau Portrait
Danièle Sauvageau

Conférencière et mentore – Coaching d’athlètes et de gestionnaires


Ce sont la passion, l’instinct et le sens du leadership de Danièle Sauvageau qui ont mené l’équipe canadienne de hockey féminin vers une victoire historique aux Jeux Olympiques d’hiver de Salt Lake City en 2002. Assumant le double rôle de directrice générale et d’entraîneure, elle a transformé les craintes des joueuses en un désir ardent de gagner qui a permis de canaliser les forces de chacune et réaliser un rêve olympique.

Mme Sauvageau a participé à sept Jeux Olympiques en tant qu’entraîneure de hockey féminin, directrice générale et conseillère en coaching. Elle a grandement contribué aux victoires de l’équipe féminine lors de sept Championnats du monde consécutifs, et à l’obtention de la médaille d’argent aux Jeux olympiques de Nagano.

Danièle Sauvageau fait partie de la GRC et du Service de Police de la Ville de Montréal depuis 24 ans, affectée notamment à la division des stupéfiants. Elle agit présentement comme conseillère au Service du développement stratégique du Service de Police de la Ville de Montréal.

Mme Sauvageau détient un diplôme en travail social, un diplôme de l’académie de la GRC, un certificat de maîtrise en coaching du Programme national de certification des entraîneurs (PNCE) et un certificat en gestion des Hautes Études Commerciales (HEC).

Mme Sauvageau a participé à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2004 en tant que présidente de son groupe d’étude. On lui a décerné l’Ordre du Canada en 2013.

Allen Soltan PortraitAllen Soltan
Allen Soltan Portrait
Allen Soltan

Associé principal, Davis LLP


Allen Soltan a présidé le groupe d’étude qui a exploré le sud-ouest du Québec lors de l’édition 1987 de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership. Il a été nommé président du comité régional de la Colombie-Britannique en 2003. Il est membre du conseil d’administration de la Conférence depuis 2004.

M. Soltan est associé principal au cabinet juridique national Davis LLP, où il exerce depuis une trentaine d’années. Directeur du bureau du litige et du règlement des différends à Vancouver, il a acquis une solide expérience dans les domaines de la réglementation, de la gouvernance et du règlement des différends. M. Soltan fait également partie de la commission consultative de l’École de commerce Sauder.

M. Soltan est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en commerce de l’École de commerce Sauder à l’Université de la Colombie-Britannique et d’un baccalauréat en droit de cette même université. Il détient aussi une maîtrise en droit de l’Université Columbia à New York.

Michael Wernick PortraitMichael Wernick
Michael Wernick Portrait
Michael Wernick

Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet


Michael Wernick a été nommé au poste de greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet le 22 janvier 2016.

Il a occupé le poste de sous-greffier du Conseil privé et secrétaire associée du Cabinet du mois d’octobre 2014 au 21 janvier 2016. Avant cette nomination, M. Wernick a occupé le poste de sous-ministre des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada de mai 2006 jusqu’en juillet 2014 et conseiller spécial au bureau du Conseil privé de juillet à septembre 2014.

Depuis son entrée dans la fonction publique fédérale, en 1981, M. Wernick a travaillé à la Division de la politique sociale du ministère des Finances, au ministère de la Consommation et des Affaires commerciales, au Secrétariat de la politique de développement économique et régional du Bureau du Conseil privé ainsi qu’au Secrétariat des affaires constitutionnelles du Bureau des relations fédérales-provinciales. De 1996 à 2003, il a été sous-ministre adjoint puis sous-ministre délégué au ministère du Patrimoine canadien. De 2003 à 2006, il a été au service de trois premiers ministres en tant que sous-secrétaire du Cabinet, Planification et consultations, au Bureau du Conseil privé.

Durant les huit années au poste de sous-ministre au Affaires autochtones et développement du Nord canadien, de 2006 à 2014, M. Wernick a aidé quatre ministres à promouvoir les programmes du gouvernement visant les Autochtones et le Nord. Parmi les éléments marquants de son mandat à AADNC, notons l’adoption de 23 textes de loi, y compris dans le cadre de cinq lois d’exécution du budget; l’approbation et la mise en œuvre continue de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens; la conclusion de plusieurs traités modernes et accords sur l’autonomie gouvernementale; la création du Tribunal des revendications particulières; l’élargissement rapide de la Loi sur la gestion des terres des premières nations; les profondes réformes structurelles des services à l’enfance et à la famille, de l’aide au revenu et des systèmes d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées; la mise en place de protections des droits de la personne et des biens matrimoniaux dans les réserves; des progrès importants en ce qui a trait à la réforme de l’éducation dans les réserves. En ce qui concerne le Nord, M. Wernick a notamment travaillé aux dossiers suivants : l’Année polaire internationale; la Station de recherche du Canada dans l’Extrême-Arctique; le transfert de responsabilités fédérales en matière de gestion des terres au gouvernement des Territoires du Nord-Ouest; la réforme des régimes de réglementation dans le Nord; le remplacement du programme Aliments-poste par Nutrition Nord Canada.

M. Wernick se distingue par le fait qu’il a été très impliqué dans le processus de transition et de mise en marche de trois nouveaux gouvernements et qu’il a participé à la cérémonie d’assermentation ainsi qu’à la première réunion du Cabinet de trois premiers ministres (Martin en 2003, Harper en 2006, Trudeau en 2015).

M. Wernick a développé de nombreux dirigeants de la fonction publique. Quinze membres de ses équipes de gestion ont été promus à et/ou au sein de la communauté des sous-ministres.

M. Wernick est diplômé de l’Université de Toronto, où il a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en économie. M. Wernick est membre du Bureau des gouverneurs de l’Université Carleton, et membre du Conseil d’administration de l’Institut sur la gouvernance.

Au mois de novembre 2012, M. Wernick a reçu la Médaille du Jubilé de Diamant de la Reine Elizabeth II.

Sean Wiltshire PortraitSean Wiltshire
Sean Wiltshire Portrait
Sean Wiltshire

Chef de la direction, Avalon Employment Inc.


Né à Terre-Neuve-et-Labrador (un endroit aussi chaleureux que sa personnalité), Sean Wiltshire travaille dans le domaine du développement communautaire et économique depuis plus de 20 ans. Dès l’âge de 9 ans, lorsqu’il a lancé sa première pétition en faveur d’une journée sportive dans son quartier, M. Wiltshire vouait ses énergies à la cause communautaire.

Depuis 20 ans, M. Wiltshire est chef de la direction d’Avalon Employment Inc. (AEI), un service de placement pour personnes ayant une déficience intellectuelle qui aide ses clients à obtenir un total de 65 000 heures de travail rémunéré chaque année. Fruit de la vision d’un jeune stagiaire d’été, AEI est devenue une importante entreprise qui affiche un chiffre d’affaires annuel de près de 4 millions de dollars.

M. Wiltshire a représenté des groupes communautaires actifs aux quatre coins du pays en tant que membre du Comité consultatif du secteur bénévole de Service Canada, fournissant de l’information au sujet des subventions et contributions ainsi que de la prestation de services communautaires. Il siège également au conseil d’administration de la Société canadienne du syndrome de Down.

M. Wiltshire a été président de l’Association du développement économique régional de Terre-Neuve-et-Labrador et membre du comité ministériel sur la régénération régionale pour le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador.

Souhaitant apporter son appui à l’emploi au-delà de sa province, M. Wiltshire est devenu président-fondateur de l’Association canadienne pour le soutien à l’emploi, et a lancé la Conférence nationale sur l’emploi assisté, qui en est à sa 18e édition.

La carrière de M. Wiltshire a pris un tournant marquant il y a plusieurs années quand les talents d’orateur fortement en demande de ce Terre-Neuvien l’ont amené à donner des conférences partout au pays et même à l’étranger. Il a prononcé des allocutions de la République tchèque jusqu’en Alaska et dans toutes les provinces canadiennes au sujet des communautés inclusives, de l’économie communautaire et du développement social, de l’emploi et de la démographie, de la diversité des sociétés et des résultats, et des stratégies visant la réussite tant dans la vie personnelle que professionnelle.

M. Wiltshire a participé à la Conférence canadienne du Gouverneur sur le leadership en 2000 et a présidé le comité régional de Terre-Neuve-et-Labrador en 2008 et en 2012.

Hassan Yussuff PortraitHassan Yussuff
Hassan Yussuff Portrait
Hassan Yussuff

Président, Congrès du travail du Canada


Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada, est passé de la chaîne de montage d’automobiles au poste le plus élevé au sein du mouvement syndical canadien.

Hassan accumule depuis longtemps des réalisations remarquables. Il est devenu la première personne de couleur ayant été élue à un poste de dirigeant du CTC quand il a été nommé vice-président exécutif en 1999. Ensuite, il a été élu pour le premier de ses quatre mandats au poste de secrétaire-trésorier en 2002, puis élu en tant que président au mois de mai 2014.

En tant que président du CTC, M. Yussuff siège au sein de nombreux comités tels que le Comité syndical de consultation technique (connu à son abréviation espagnole COSATE) et du comité consultatif syndical auprès de l’Organisation des États américains (OEA), ainsi que gouverneur du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST). Il fait actuellement partie de l’Exécutif du COSATE.

M. Yussuff est également un dirigeant syndical très actif sur la scène internationale, ce qui l’a mené à son élection récente à la présidence de la Confédération syndicale des travailleurs et des travailleuses des Amériques (CSA) pour un mandat de quatre ans.

De plus, Hassan est membre du Comité consultatif sur les affaires internationales du travail (CCAIT), qui conseille le ministre du Travail du Canada au sujet de questions internationales ayant trait au travail.

Depuis qu’il est devenu membre de la direction du CTC, Hassan a dirigé des délégations aux forums sociaux mondiaux pendant lesquels des milliers de personnes et d’organisations progressistes s’unissent pour chercher des solutions de développement économique durable respectant les droits de la personne, du travail et de l’environnement.

Sa profonde implication communautaire est le complément des rôles syndicaux de M. Yussuff. Il est actif auprès de Centraide (il a déjà fait partie du Conseil d’administration de Centraide Canada) et de l’Institut national de recherche et de gestion de l’incapacité au travail.