Témoignages

Cette expérience a réellement changé la façon dont j’aborde les gens, les défis et la vie en général. Elle a eu une incidence tangible tant sur ma vie personnelle que professionnelle. C’était une occasion unique de prendre un peu de recul et de réfléchir à ma vie en tant que Canadien et en tant que leader dans mon milieu, ainsi qu’à la plupart des aspects de la vie en général. J’ai été exposé à des réalités qui vous font réévaluer la façon dont les choses devraient être pour tous les Canadiens en ce qui concerne l’égalité des chances, les pratiques commerciales et les initiatives du gouvernement. La conférence m’a donné l’occasion d’interagir avec des leaders provenant de tous les milieux et qui ont de l’influence dans leur propre domaine et leur propre province. La qualité des enseignements et toutes les discussions en profondeur que j’ai eu l’occasion d’avoir avec eux ont rendu cette expérience très enrichissante pour moi. Cette expérience est un catalyseur qui m’aidera désormais à prendre de meilleures décisions dans tous les aspects de ma vie. En tant qu’ancien du programme, mon défi et ma responsabilité consistent à faire une meilleure contribution à la société, tout en exerçant une influence en tant que leader pour le plus grand bien de tous.
Sébastien Beauchamp (2015)
Directeur général, Accès aux marchés et Affaires gouvernementales, Valeant Canada
Laval, Québec

Travaillant pour une compagnie qui investit fortement dans le développement du leadership et qui déploie des efforts pour être une entreprise socialement responsable, je suis arrivé à la CCGGL avec un esprit ouvert, mais une pointe de scepticisme sur ce que j’allais apprendre en deux semaines avec un groupe d’étrangers. Je suis ressorti de la CCGGL avec de nouveaux amis exceptionnels, une meilleure compréhension de ce qui fait la grandeur de notre pays, une lentille plus large à travers laquelle regarder le monde, ainsi qu’un champ de vision élargi pour prendre des décisions personnelles et professionnelles. Là où il n’y avait auparavant qu’un seul facteur-clé, il s’y trouve maintenant des considérations d’ordre financier, environnemental et social. Si on veut avoir un Canada prospère, il faut trouver un juste équilibre entre toutes ces considérations… Je comprends cela maintenant, et j’ai un rôle à jouer dans le maintien de cet équilibre. J’ai assisté à beaucoup de séances de formation et de perfectionnement professionnel durant ma carrière, mais aucune n’est comparable à la CCGGL.
Andrew K. Mackay (2015)
Gestionnaire national de la vente au détail de carburants, Imperial Oil

Ayant travaillé dans les secteurs public, privé, universitaire et sans but lucratif dans des domaines très variés allant du droit à la technologie, en passant par les soins de santé, l’éducation, etc., j’ai assisté à quelques conférences, mais la CCGGL a été l’événement le plus enrichissant auquel j’ai participé. J’ai appris plus sur le Canada et j’ai visité plus d’endroits au pays que je n’aurais jamais pensé pouvoir faire en deux semaines. J’ai rencontré des gens merveilleux de tous les horizons que je n’aurais jamais rencontrés autrement. La CCGGL était intense et comportait beaucoup de voyages et beaucoup de longues conversations stimulantes, sans compter qu’elle offre les meilleures occasions de réseautage qui soient. C’est une conférence que je recommande fortement.
Jake Hirsch-Allen (2015)
Gestionnaire des relations d’entreprise, LinkedIn

En tant que leaders dans nos propres communautés, nous prenons régulièrement des décisions qui ont une incidence sur la vie et l’avenir des gens, de nos organisations et de notre pays. Pour être franc, la conférence m’a appris que la plupart d’entre nous dirigent avec des œillères, sans avoir une vue d’ensemble, et sans vraiment savoir ce qui se passe autour de nous. À la fin de la conférence, je savais que j’avais changé, tout comme les gens avec lesquels je venais de passer les quinze derniers jours. Chaque interaction, discussion, débat et échange a suscité la curiosité, a permis d’aller au fond des choses et de mieux comprendre les enjeux. Pendant la conférence, on apprend ce que cela signifie d’être fatigué, on remet en question ses objectifs de vie et on apprend ce qui se passe dans notre pays. Si vous ne vous inscrivez pas à la conférence et que vous ratez la chance de devenir un ancien, vous passerez à côté de l’occasion de toute une vie.
Shawn Chorney (2015)
Vice-président, Collège Canadore d’arts appliqués et de technologie
North Bay, Ontario

Ce que la CCGGL m’a surtout appris, c’est que les leaders doivent être plus curieux et toujours conscients de leur évolution personnelle pour mieux servir le Canada. Pendant quinze jours inoubliables, la CCGGL nous a permis d’expérimenter avec une panoplie de perspectives, et d’explorer des initiatives axées sur la résolution de problèmes. Lors de notre incursion au cœur de la vie de Canadiens en régions urbaines et rurales, ainsi que dans des réserves et collectivités plus éloignées, un sentiment d’urgence est né en moi et mes idées ont changé. Depuis, ma vie professionnelle n’est plus la même. Je suis grandement reconnaissante de cette opportunité qui m’a permis d’élargir ma vision.
Sandra Laronde (2004)
Fondatrice et directrice artistique chez Red Sky Performance et directrice, Arts indigènes, au Banff Centre
Toronto, Ontario

Je trouve difficilement les mots pour exprimer tout ce que cette conférence a fait pour moi, non seulement en tant que leader, mais comme Canadienne et comme être humain. Elle amène un groupe de leaders compétents et talentueux à remettre en question leur façon de penser et à examiner différents enjeux au Canada. Cette conférence est conçue pour permettre à chaque participant d’examiner ses propres points de vue, tout en apprenant et en comprenant les points de vue d’autres leaders provenant de divers milieux. Cela vous force à sortir de votre zone de confort et, par le fait même, renforce vos capacités de croissance et d’autoréflexion. L’effet de cette conférence se prolonge bien au-delà du dernier jour de la tournée et, si vous vous ouvrez aux possibilités qu’offre cette merveilleuse expérience de toute une vie, vous ne pourrez faire autrement que devenir un meilleur leader, un Canadien plus fort et une personne plus bienveillante et plus compatissante.
Marie Buchan (2015)
Négociatrice et adjointe administrative du président, TUAC, section 832
Winnipeg, Manitoba

La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership a été une expérience formidable! J’ai beaucoup aimé le fait de débuter l’événement par des conférenciers stimulants qui m’ont donné une lentille à travers laquelle observer les organisations que nous avons visitées pendant le voyage d’étude. Apprendre la théorie et la voir ensuite être mise en pratique m’a réellement aidé à consolider l’apprentissage. Maintenant que je suis de retour chez moi, je travaille fort pour mettre les théories en pratique parce que j’ai vu comment elles ont aidé les organisations à devenir fructueuses. Et, bien sûr, c’était absolument incroyable de visiter Terre-Neuve-et-Labrador pendant deux semaines. Nous avons vu des paysages magnifiques (peut-on jamais se lasser d’admirer des icebergs?), rencontré des gens exceptionnels, dégusté des mets succulents (la morue me manque!), et j’avais les meilleurs compagnons de voyage qui soient! Merci!
Rebecca Alty (2015)
Conseillère municipale, Yellowknife
Directrice, Communications et développement communautaire
AVENS – Une communauté pour les aînés
Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest

Je ne peux pas décrire le profond effet que cette conférence a eu sur moi. Il n’existe aucun autre événement au Canada où des leaders émergents peuvent mettre leurs compétences à l’épreuve, être sensibilisés aux enjeux, élargir leurs horizons et rencontrer des personnes engagées de partout au pays. Bien que la conférence comme telle était courte comparativement à la durée de toute une carrière, elle a marqué un tournant dans ma vie et je sais qu’elle sera toujours une source d’inspiration pour moi. Je n’aurais jamais pu réunir le réseau de personnes extraordinaires que je connais maintenant, même si j’y consacrais les cinquante prochaines années! La conférence m’a appris que tous ces points de vue – les miens et les leurs – me seront utiles dans mon propre parcours de leadership. Même si votre horaire est déjà très chargé, prenez le temps de poser votre candidature – vous ne le regretterez pas.
Alissa Barton (2015)
Directrice des programmes pour employés
Infrastructure Ontario

La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership a été une occasion unique pour moi de prendre conscience d’enjeux sociaux, économiques, politiques et environnementaux d’une autre région du pays, occasion difficilement possible par ailleurs. Les deux semaines investies dans ce programme ont fait de moi un leader plus informé et plus pertinent. Mais surtout, les gens que nous avons rencontrés formellement, ainsi que ceux avec qui j’ai eu le plaisir de partager quotidiennement cette expérience m’ont enrichi comme individu et comme citoyen. Il ne fait aucun doute qu’il s’agit de la plus belle expérience de développement personnel et professionnel de ma carrière.
Stéphane Vaillancourt (2012)
Président – directeur général
Les YMCA du Québec

Super ! Le fait de participer à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership a été pour moi une excellente expérience et un réel privilège. En explorant la Colombie-Britannique en avion, en bateau, en autobus et en train avec un groupe divers de Canadiens talentueux, j’en ai appris beaucoup sur le leadership et les collectivités durables. L’engagement que manifestaient les gens que nous avons rencontrés envers la solidité de leurs communautés nous a fortement inspirés. Un an s’est déjà écoulé depuis cette aventure, et mon groupe d’étude s’est réuni à nouveau et prévoit le refaire. Si vous souhaitez saisir cette occasion, posez votre candidature. Ça changera votre vie.
Will Paterson (2012)
Économiste principal, Marchés financiers, Direction de la politique du secteur financier
Finances Canada

La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2012 a marqué ma vie personnelle et professionnelle de manière déterminante. J’ai eu le privilège de coprésider le groupe d’étude du Nunavut, que composaient des dirigeants parmi les plus dynamiques et engagés venus de partout au Canada. Malgré la diversité de nos domaines d’activité (syndicalisme, entreprise, gouvernements, organismes sans but lucratif), nous partagions tous un désir d’apprendre et souhaitions ardemment faire changer les choses. La Conférence a surpassé toutes mes attentes et représente une des expériences les plus exceptionnelles de ma vie. Grâce à elle, j’ai pu beaucoup mieux apprécier la richesse et la diversité de notre pays. La Conférence est une expérience axée sur une vision et sur l’innovation qui met les participants au défi d’aller plus loin que leurs préconceptions ainsi que de repousser les limites de leurs aptitudes de leader. Ce n’est pas une conférence à laquelle on assiste, c’est une conférence qu’on vit.
Xavier M. Milton (2012)
Porte-parole à la négociation du secteur public
Fédération de la santé et des services sociaux – CSN
Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Ma participation à la CCGGL en 2012 est l’une des expériences liées au leadership qui auront le plus marqué ma carrière. Ces deux semaines passées au Nunavut, dans certaines des communautés les plus éloignées au Canada, au cœur de groupes de personnes brillantes et riches en expériences, resteront une étape exceptionnelle de ma vie. Je ne vois plus le Canada ni mon rôle dans le milieu des affaires et dans la société de la même manière. Ma fierté d’être canadienne et ma foi en mes concitoyens et nos futurs leaders s’en sont trouvées grandies.
Michele Harradence (2012)
Directrice générale, Centre de fabrication de Sarnia
Shell Canada Limitée

Je ne vois pas quel cours ou quel autre type d’expérience pourrait remettre en question vos points de vue, vous rendre meilleur ou vous inspirer davantage que la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership. Si votre candidature est retenue, célébrez votre chance et goûtez chaque moment de cette aventure exceptionnelle. La CCGGL m’a fourni une précieuse occasion de me faire des amis, d’apprendre, d’avoir de nouvelles idées, d’entrer en contact avec des anciens de la Conférence aussi extraordinaires que généreux, et de resserrer mes liens avec notre pays. Les mots me manquent pour dire tout ce que la Conférence a représenté pour moi en tant que personne et que leader, mais je peux affirmer que cette expérience vous changera pour le mieux et pour toujours.
Sue Doi (2012)
Avocate-conseil et secrétaire générale
Whistler Blackcomb

La Conférence a été pour moi une occasion unique d’étudier et de comprendre le processus décisionnel des leaders canadiens. J’ai constaté que chacun abordait un problème ou une conjoncture de son propre point de vue, et que pour progresser, nous devons respecter nos différences. Les Autochtones ont d’importantes perspectives et expériences à partager, et la Conférence constitue une plateforme propice à une écoute, un apprentissage, des échanges et une croissance nécessaires à l’apport de changements constructifs dans les communautés du pays entier. J’estime qu’une conférence de cette envergure suscite une réelle prise de conscience et un enrichissement notable sur les plans personnel ainsi que professionnel.
Clayton Norris
Vice-président, Services aux Autochtones
MNP LLP

La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership m’a donné la chance de rencontrer des gens compatissants, de devenir plus indulgente et de mieux comprendre les autres membres de mon groupe d’étude, d’autres participants à la Conférence venus de secteurs d’activité ainsi que d’industries de tous types, et des Canadiens qui se battent pour améliorer leur vie et celle de leurs collectivités. Il serait pratiquement impossible de sortir inchangé d’une telle expérience enrichissante, de ne pas avoir grandi personnellement. Le mouvement syndical industriel mondial est fier d’avoir pour devise « une attaque contre l’un d’entre nous est une attaque contre nous tous ». Mon expérience de la CCGGL me porte à croire que cette devise s’applique également aux Canadiens et à leur pays.
Angela Talic (2012)
Vice-présidente
Syndicat international des débardeurs et des magasiniers

Jusqu’à ce jour, la CCGGL a représenté l’évènement le plus transformateur de ma vie. Elle a changé ma vision des choses définitivement et de deux façons. Premièrement, elle m’a permis d’explorer d’autres régions du Canada, de rencontrer les gens qui les ont façonnées, ce qui m’a inspiré d’autant plus de respect pour le peuple canadien. Deuxièmement, elle m’a mise au défi dans des environnements extrêmes en compagnie de leaders aux opinions variées. La Conférence a ouvert mes horizons et j’en suis heureuse. Ayant vécu en tant qu’athlète et que cadre l’expérience inoubliable que sont les Jeux olympiques, je nourrissais d’énormes attentes. La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership a mis la barre encore plus haute.
Julia Rivard (2012)
Associée principale
Norex

Je tire encore des enseignements de la CCGGL 2012. Je me rappelle certaines choses dites, faites ou observées lors de notre voyage d’étude, j’inclus ce que j’ai appris de nouveau dans mon travail, et mes souvenirs me font sourire. La Conférence vous montrera que vous avez beaucoup à apprendre et à partager. C’est une opportunité sans égale de mieux connaître votre pays, de mieux vous connaître vous-même et de tisser des liens avec un groupe de gens qui enrichiront votre vie. Ce qui prime, c’est l’écoute, l’apprentissage, les débats et la compréhension, plutôt que les réunions, les emplois du temps et les échéances. Nul besoin de vous rappeler de « vivre le moment », parce que le moment vous submerge. Merci de m’avoir permis de saisir cette occasion et d’avoir vu en moi un leader dont je ne soupçonnais pas la présence. Oui, je suis un leader, un leader qui continuera à grandir.
Barbara Cape (2012)
Présidente
Syndicat international des employés de services de l’Ouest

Prendre part à la CCGGL était la meilleure chose à faire pour un leader potentiel comme moi. J’ai pu mieux définir mes objectifs et me remettre en question. Cette aventure m’a révélé mes possibilités. C’est incontestablement l’expérience la plus positive sur le plan professionnel que j’ai eu la chance et le plaisir de vivre.
B.G. (Brad) Brake (2012)
Maire de Fort Smith, Territoires du Nord-Ouest

La Conférence constitue une expérience avantageuse pour les dirigeants syndicaux émergents et une occasion exceptionnelle de réseauter. Elle élargit les horizons des participants et donne lieu à des rencontres uniques où des gens provenant de divers milieux sociaux et professionnels remettent leurs points de vue en question, échangent des idées, font des découvertes et débattent amicalement.
Leo Gerard
Président international
Métallurgistes unis d’Amérique

Si vous avez le bonheur d’être choisi pour y participer, saisissez cette occasion unique qu’est la CCGGL, car vous y apprendrez beaucoup sur vous, sur le leadership et sur le Canada. J’ai été très heureux de prendre part à la Conférence durant ces deux semaines malgré mon emploi du temps chargé. J’ai fait de multiples découvertes concernant le monde qui existe à l’extérieur de ma sphère d’activité. J’ai fait plusieurs découvertes concernant notre beau pays que j’apprécie dorénavant encore davantage, étant moi-même immigrant. Je sais maintenant qu’il n’existe aucune « façon idéale de diriger ». J’ai appris que chaque jour, des femmes et des hommes dévoués, travailleurs et intelligents issus de toutes les couches de la société s’efforcent de faire du Canada un meilleur pays, un geste à la fois. De manière plus importante, j’ai appris qu’il existe plus de ressemblances que de dissemblances entre les Canadiens.
Ali Salahuddin (2012)
Directeur général et chef, produits dérivés rattachés aux marchés boursiers mondiaux
RBC Marché des capitaux

J’ai eu l’occasion exceptionnelle de visiter les Territoires du Nord-Ouest pendant huit jours en compagnie de quatorze leaders fantastiques, et j’ai rapidement compris que l’objectif de notre voyage résidait dans le voyage lui-même. Nous avons pris part à d’enrichissantes conversations à deux et à plusieurs dans des autobus, des bateaux, des avions (beaucoup d’avions), des salons et des salles de conférences. J’ai appris beaucoup de choses sur la manière de bâtir une nation et sur les forces que cela nécessite. La CCGGL a consolidé ma compréhension de l’action collective et du processus de construction d’un pays. Cette expérience a complètement changé mes vues sur le Canada et mon engagement envers lui.
Lekan Olawoye (2012)
Directeur général, For Youth Initiative (FYI) et président, Premier’s Council on Youth Opportunities

Quelle façon extraordinaire de connaître le Canada et sa diversité géographique à travers les yeux de nos concitoyens ! Cette expérience permet d’entrer dans le cœur et dans l’esprit des Canadiens. Elle réaffirme les valeurs canadiennes tout en nous éduquant sur des opinions qui nous étaient jusque là inconnues ou mal connues. Le manque de sommeil et une certaine surcharge sensorielle rendent l’aventure encore plus intense. Ma participation à la CCGGL m’a rendu « encore plus canadien ».
Noble C. Chummar (2012)
Associé, Cassels Brock & Blackwell LLP

Les grandes attentes que j’avais en arrivant à la Conférence ont été complètement surpassées avant même la fin de la plénière d’ouverture. Je n’oublierai jamais les dix jours où j’ai découvert le visage moins familier de la plus riche province du Canada avec des gens que je venais de rencontrer, et où j’ai vu l’Alberta sous un nouveau jour. Notre voyage d’étude a pris une tournure toute autre que celle que nous avions imaginée, et c’était très bien ainsi. Où d’autre pourriez-vous vivre une telle expérience en compagnie de 17 inconnus venus d’un océan à l’autre (et à l’autre !) détenant des compétences diverses allant du sirop d’érable jusqu’au droit, et avec qui vous formez une équipe soudée qui gardera des liens pour la vie ? Incomparable est un mot qui ne suffit pas à qualifier la Conférence est incomparable.
Daniel Campbell (2012)
Chef de secteur, TCI
Agence de promotion économique du Canada atlantique, Île-du-Prince-Édouard

J’ai toujours cru que je voyais le monde avec un esprit ouvert, jusqu’à ce que la CCGGL élargisse vraiment mes horizons. Cette expérience nous a incités à penser et à agir autrement qu’à l’ordinaire, à considérer les forces de chacun et à nous mettre dans la peau des autres pendant deux semaines. Les gens que nous avons rencontrés dans les communautés que nous avons visitées nous ont présenté des tranches de vie réelles, stimulantes et, parfois, bouleversantes. Aucun lieu de travail, aucune école ne peut apporter un tel degré d’apprentissage et de compréhension du Canada. Nous avons grandi en prenant contact avec d’autres Canadiens dans des prisons, dans des salles de conseil d’administration, lors de repas communautaires, dans des maisons de jeunes et dans des mines souterraines. Aujourd’hui, je désire encore plus faire changer les choses pour le mieux, pour les Canadiens. En tant qu’ancien de la CCGGL, c’est tout simplement ma responsabilité.
Brooke Yeates (2012)
Chef de la gestion du changement – systèmes d’entreprise
Vale Limitée

L’édition 2012 de la CCGGL a été pour moi l’expérience d’apprentissage la plus exceptionnelle que j’ai jamais vécue. Les rencontres, le travail, les débats et les rapprochements, tout ce que j’ai connu au cours de ces deux semaines avec mes coéquipiers venus de milieux professionnels et sociaux si différents, ont contribué à une aventure très enrichissante, très marquante et parfois même amusante. Nous avons pu faire la connaissance de dirigeants de très grandes sociétés, d’ONG, d’OSBL, d’organismes caritatifs, de communautés de Premières Nations et de gouvernements. Tous ont fait preuve d’un esprit d’innovation et de collaboration dans leur approche du leadership et de la durabilité de leurs collectivités. Le lien entre nos conversations avec des Saskatchewanais venant des quatre coins de la province et de divers secteurs d’activité et le thème de la Conférence nous est apparu progressivement. Mais nous avons clairement acquis une meilleure compréhension de ce qui fait évoluer les collectivités, de ce qui les freine, ce qui les rend durables, de la manière dont les composantes de notre société exercent un impact les unes sur les autres – et de la place de tout cela dans le Canada.
Dave Dieleman (2012)
Directeur général, Direction financement des grandes entreprises
Direction des Prairies
BMO Banque de Montréal

La conférence à constitué un véritable élan pour moi au niveau social et professionnel. Mon implication s’est concrétisée notamment par un engagement accru sans ma communauté, je siège maintenant un bureau exécutif de la plus importante organisation internationale en éducation représentant 32 millions de membres dans 171 pays et territoires (Internationale de l’Éducation). Je me suis impliqué auprès de groupes de chômeuses et chômeurs québécois, auprès de personnes démunies et j’ai même pu rendre hommage lors du Congrès internationale de l’Internationale de l’éducation à Ottawa en juillet dernier au Chef Wilton Littlechild commissaire de la Commission de vérité et de réconciliation. Notre rencontre lors de la tournée du groupe d’étude avec les victimes de pensionnats autochtones a laissé au fond de moi la volonté de travailler à défendre les droits des personnes autochtones et en particulier, des femmes disparues ou assassinée. La Conférence restera un évènement pivot de ma vie.
Daniel B. Lafrenière (2008)
Secrétaire-trésorier
Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

Je n’aurais jamais imaginé que j’allais passer mon été à visiter le Nouveau-Brunswick à bord d’un autobus de l’ère disco en compagnie de fonctionnaires, de syndicalistes, de dirigeants d’entreprises et même d’un politicien péquiste, mais je ne regrette pas de l’avoir fait ! J’en ai beaucoup appris sur une région que je connaissais peu, sur l’action et l’engagement communautaires, et ce qui nous relie en une seule nation. J’ai aussi beaucoup appris de mes compagnons de voyage, et des admirables membres des communautés que nous avons visitées. Je recommande chaudement l’expérience.
Naheed Nenshi (2008)
Maire de Calgary

Ma participation à la CCGGL 2008 aura été l’une de mes meilleures expériences de croissance. Ce fut pour moi une belle occasion d’apprendre ce qui fait du Canada un si merveilleux pays, de réfléchir à des choses que nous tenons souvent pour acquises et de grandir intellectuellement en tant que Canadienne, que dirigeante et que personne. Nous n’avons pas à être tous d’accord sur les enjeux qui se présentent, mais nous devons écouter, apprendre et croître dans ce monde en constante évolution. La Conférence constitue une occasion fantastique de découvrir ce que le Canada a de meilleur à offrir.
L’Honorable Stéphanie Cadieux (2008)
Ministre du Développement de l’enfance et de la famille, Colombie-Britannique
Députée provinciale de Surrey-Panorama

Une expérience éducative, enthousiasmante et épuisante ! Sans conteste l’une des meilleures expériences de ma vie, tant sur le plan professionnel que personnel ! Croyez-moi, ce n’est pas ce à quoi vous vous attendez, c’est 100 fois mieux. Quand mon patron m’a demandé de poser ma candidature, tout ce qui m’est venu à l’esprit était la montagne de courriels qui m’attendrait à mon retour, et je n’étais ni emballée ni optimiste, ne voyant pas ce que j’allais retirer de la Conférence. Je croyais que mon esprit et mon cœur étaient déjà ouverts. Je croyais déjà comprendre le principe de diversité et sa valeur dans le monde et en affaires. Je croyais connaître notre grand pays. J’ai découvert qu’en fait, je ne savais pas grand-chose. La Conférence changera votre façon de penser, de travailler et, de manière plus importante, de vivre.
Elizabeth Fretheim (2008)
Directrice, stratégie commerciale et durabilité – Logistique
Walmart

Ça a vraiment été la meilleure expérience de développement personnel et professionnel que j’ai jamais vécue. Cette visite d’une région différente du Canada et rencontrer des gens actifs au sein d’entreprises, de syndicats et d’ONG, des militants de la cause sociale, ainsi que des autochtones m’a donné une nouvelle perspective du Canada et de moi-même. Chaque groupe d’étude, avait été composé spécialement de gens venant de divers milieux. Chacun était un dirigeant d’un type ou d’un autre, et souhaitait devenir meilleur en tant que tel et en tant qu’individu. Nous nous sommes rendu compte, pendant ou après la Conférence, que nous avions beaucoup appris les uns des autres. Cette expérience constitue un forum exceptionnel, une occasion unique de grandir.
Bruce Parker (2008)
Directeur principal, trésorerie et expansion commerciale
Potash Corp

La Conférence, pour moi, ça été 15 jours d’inconfort, de stress, de questionnements, de discussions, d’éveil, de consensus et d’énergie nouvelle. J’ai été confronté à des réalités troublantes dans tous les endroits que notre équipe a visité. Une expérience inoubliable et enrichissante qui nous oblige à penser autrement pour la suite des choses.
Benoît Celestino (2008)
Président national
Syndicat des technicien(ne)s et artisan(e)s du réseau français de Radio-Canada (STARF)

Ma participation à la Conférence canadienne du gouverneur général sur le leadership m’a profondément marquée. Deux semaines de rencontres fascinantes, de discussions animées, de remises en question d’idées préconçues et l’assurance que nous sommes tous des leaders chacun à notre mesure. Sillonner Terre-Neuve-et-Labrador en compagnie de leaders d’horizons fort divers m’a permis d’analyser certains enjeux de notre société sous des angles insoupçonnés et a profondément changé ma façon de travailler. Une expérience humaine fascinante à ne pas manquer!
Sophie-Emmanuelle Chebin (2008)
Première directrice
Initiatives stratégiques et intégration, Canadien National

La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership est une opportunité d’apprentissage du leadership qui ne se présente qu’une fois dans une vie. Le fait de travailler avec des gens qui venaient de milieux professionnels et culturels très différents des miens m’a permis d’apprendre énormément. Nous avons constaté que même si parfois nous n’avions aucune valeur de base en commun, nous devenions des amis proches, apprenions beaucoup les uns des autres ainsi que des dirigeants des communautés que nous rencontrerions chaque jour. J’ai dû agir comme je ne l’aurais normalement jamais fait, et ce, tant du point de vue physique qu’émotionnel. Tous ceux et celles qui souhaitent pousser leur sens du leadership au-delà de sa définition traditionnelle devraient participer à la Conférence !
Mauricette Howlett, M. Sc. (2008)
Directrice régionale, Agence de la santé publique du Canada, région de l’Ontario et du Nunavut

En tant que néo-Canadien, j’estime que la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership m’a aidé à mieux comprendre et à mieux prendre contact avec mon pays d’adoption. Pendant ces deux semaines, notre groupe d’étude a visité la Nouvelle-Écosse. Nous avons rencontré des dirigeants et des parties prenantes, des gens remarquables qui font quotidiennement avancer leurs communautés. Nous avons discuté d’enjeux importants et forgé de solides amitiés avec des personnes différentes dont nous n’aurions jamais fait la connaissance au cours de notre vie normale. J’ai assisté à plusieurs cours sur le leadership au fil de ma carrière, et je peux affirmer que bien peu d’entre eux peuvent m’ont apporté autant que la Conférence. Elle constitue indubitablement l’expérience de toute une vie !
Amrit Mehta (2008)
Directeur, planification stratégique
GM Canada

La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2008 a été un voyage remarquable où nous avons découvert : l’interrelation entre les secteurs, diverses approches de leadership, les nombreux visages de notre merveilleux pays, de nouveaux amis et réseaux, et qui nous sommes vraiment. La courte durée de ce voyage (bien que 2,5 semaines aient semblé beaucoup au départ, c’est bien peu, tout considéré) n’a fait que rendre les choses encore plus extraordinaires. La Gouverneure générale était elle-même très présente et a beaucoup impressionné les participants, tout comme l’ont fait plusieurs autres conférenciers et participants. J’ai été honorée d’être sélectionnée pour la cohorte de 2008. Je recommande l’expérience à tous ceux et celles qui s’intéressent à l’édition 2012.
Elisa Campbell (2008)
Directrice
Design Centre for Sustainability, Université de la Colombie-Britannique

En participant à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2008, j’ai eu l’occasion exceptionnelle d’apprendre auprès de dirigeants canadiens et étrangers réputés. La chance de pouvoir écouter, s’éduquer et interagir avec des dirigeants, des conférenciers et d’autres participants dans des contextes officiels et officieux nous a permis d’ouvrir des dialogues francs, respectueux et divers sur les façons de faire connaître le succès aux communautés du Canada et du reste du monde. J’ai appris autant sur moi-même que sur mes collègues. C’est là que nous avons pu constater comment des dirigeants sont allés au-delà de leurs « zones de confort » personnelle et professionnelle pour que les autres membres de leurs communautés bénéficient d’un milieu de vie meilleur et plus sûr. J’ai mis six mois à assimiler ce que j’avais vécu avant d’appliquer ce que j’avais appris à ma carrière et à ma vie communautaire.
Scott Tod (2008)
Sous-commissaire
Police provinciale de l’Ontario

Aucune autre expérience d’apprentissage du leadership n’a pour classe notre grand pays, ses communautés diverses et sa géographie immense. Fait peu courant, les participants, tous des dirigeants provenant de tous les milieux professionnels du Canada étaient les professeurs et mentors les uns des autres. Deux semaines où l’on est confronté à des enjeux, environnements et circonstances socio-économiques pour la première fois dans bien des cas. On constate soi-même les succès, les luttes et les innovations qui marquent la vie de nos concitoyens canadiens et de ceux qu’ils représentent. C’est une occasion pour vous et votre groupe de présenter, de remettre en question et de débattre des nombreux enjeux d’intérêt public, qui vous en apprendra plus sur votre pays et sur vous-même que tout autre cours ou atelier. Les amis et collègues que j’ai rencontrés ont eu une influence positive et durable sur mon développement professionnel et personnel.
Riel Bellegarde (2008)
Directeur général régional
Affaires indiennes et du Nord Canada, Saskatchewan

Ce fut pour moi un honneur de prendre part à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2008 et d’être du groupe d’étude qui a visité Terre-Neuve-et-Labrador. La côte est nous a ravis et nous avons été bien accueillis partout. Mes coéquipiers étaient des professionnels actifs dans divers domaines, ce qui rendait les choses intéressantes. Je suis fière d’avoir été des leurs. Nous voyagions chaque jour, devions nous lever tôt et discutions tard le soir. C’était épuisant mais très satisfaisant. Je chérirai toujours mes souvenirs de cette expérience que je recommande à tous.
Regilee Adla (2008)
Gestionnaire par intérim, Finances et administration
Ministère de la Culture, de la Langue, des Aînés et de la Jeunesse, Gouvernement du Nunavut

Je pourrais dire que ma participation à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2008 a changé ma vie, mais cela ne serait pas suffisant. Cette occasion de vivre une expérience globalisante au sein d’un groupe de collègues issus de différents milieux a été pour moi un véritable cadeau. Bien que je sois née au Canada, je n’ai découvert ma fierté pour lui que grâce à la Conférence. Je vois maintenant d’un œil nouveau des notions comme le leadership, la communauté et d’autres sujets qui touchent notre pays. L’expérience m’a menée beaucoup plus loin que je ne l’aurais imaginé, a remis en question ma conception de mon rôle dans ma propre communauté. J’ai été exposée à des idées, des histoires et des points de vue comme je ne l’aurais jamais été ailleurs. J’ai eu la chance de prendre part à des dialogues stimulants sur les qualités qu’un dirigeant doit posséder pour faire évoluer une communauté et notre pays. On peut vraiment dire que ce type d’expérience change une vie !
Michelle M. Campbell (2008)
Présidente et chef de la direction
St. Joseph’s Health Care Foundation, London, Ontario

J’ai été honorée d’être parmi les Canadiens choisis pour vivre cette expérience personnelle qu’est la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership. J’ai encore les larmes aux yeux quand je pense, des années plus tard, à tous les gens extraordinaires que j’ai rencontrés dans les communautés que j’ai visitées. La fierté que j’ai éprouvée pour leurs réalisations collectives m’a rendue encore plus fière de mon pays. Ma participation à la Conférence m’a transformée personnellement, a fait de moi une meilleure dirigeante. Il était particulièrement gratifiant de s’immerger dans cette diversité : on doit être prêt à sortir de son cocon pour pleinement tirer avantage de cette expérience exceptionnelle. Je crois qu’elle m’a rendue meilleure. Je suis reconnaissante de l’avoir vécue et je n’y changerais rien du tout.
Darla Leard (2008)
Représentante régionale, région des Prairies
Congrès du travail du Canada

Le Canada m’a semblé plus grand et plus petit à la fois dans le cadre de la Conférence 2008. Nous avons vécu cette expérience dans une partie du pays très diverse avec des gens qui représentaient la diversité de leur province. Je me rends compte que lorsque nous voyions tous d’un œil différent nos expériences passées, nous trouvions aussi un lien commun entre elles. Au lieu de les diviser, l’expérience a rapproché les membres de notre groupe. Ces deux semaines ont été fabuleusement enrichissantes et j’encourage les gens à qui l’occasion se présentera de la saisir. La Conférence a fait de moi un meilleur Canadien et un meilleur dirigeant. J’espère en faire profiter ceux qui m’entourent.
Byron Goerz (2008)
Président
Ensemble environnemental, technique et opérationnel
Syndicat des employées et employés de service et du gouvernement de la Colombie-Britannique

Un ancien de la Conférence 2004 m’ayant poussé à participer à l’édition 2008, je savais mieux que les autres participants ce qui m’attendait. Cela dit, la Conférence a quand même dépassé mes attentes. La chance de rencontrer des gens de tous les milieux, de voir un groupe de gens qui ne se connaissaient pas se rapprocher et tisser des liens d’amitié en à peine plus de deux semaines : voilà une expérience qui me restera précieuse. Notre visite d’étude nous a beaucoup appris, mais nous avons aussi beaucoup appris les uns des autres. Je suis revenu de la Conférence avec une meilleure idée de ce que je voulais faire de ma vie.
David Black (2008)
Vice-président
Le Syndicat canadien des employées et employés professionnels et de bureau

Lors de la Conférence de 2004, Adrienne Clarkson a dit « Il y a des leaders qui observent les mouvements des gens et qui, doucement mais fermement, les rassemblent en les encadrant de tous côtés, tel un chien de berger. » Ces mots sont venus confirmer le fait que je n’ai pas besoin d’être un « dynamo » ou un héros pour être un leader efficace. Nous avons rencontré des leaders dans des collectivités du Yukon, des leaders et conférenciers actifs aux niveaux national et international et des leaders qui participaient à la Conférence comme nous. Nous avons constaté que le but premier des vrais leaders est d’encourage le leadership chez les autres, et qu’ils sont capables de poser des questions, de remettre en question des idées reçues, même les leurs. C’est là qu’est le principe de la Conférence. C’est une expérience sans pareille qui a fait de moi une meilleure Canadienne et une meilleure fonctionnaire.
Johanna N. Read (2004)
Directrice, Planification et Intégration, Le Réseau du leadership
Agence de gestion des ressources humaines de la fonction publique du Canada
Syndicat des fonctionnaires et des employés de service du gouvernement de la Colombie-Britannique

Cette conférence sur le leadership vous changera. C’est d’abord l’expérience d’une vie. C’est une occasion de rencontrer des gens aussi différents qu’intéressants qui évoluent dans tous les milieux et qui peuvent tous contribuer à votre croissance personnelle. Vos idées préconçues se dissiperont et vous aurez envie de changer les choses. Ensuite, la Conférence vous apportera quelque chose chaque jour de votre vie. Vous y découvrirez ce qu’est un vrai leader, qu’il faut écouter avant de parler, que vous pouvez apprendre de ceux que vous considériez incapables de vous enseigner quelque chose, qu’il vaut mieux comprendre qu’essayer de convaincre et qu’il vaut mieux accepter respectueusement d’être en désaccord avec quelqu’un. En deux mots, vous serez fier d’être canadien.
Jean Fahmy (2004)
Chef de la direction, brainPen inc.

Avec trois ans de recul pour analyser ce que j’ai vécu à la Conférence d’étude canadienne du Gouverneur général de 2000, je peux dire que j’ai une vision plus large du Canada et de ses enjeux de société. J’en sais plus sur la Nouvelle-Écosse, bien sûr, mais aussi sur moi-même et mes propres capacités. Mes collègues de tournée m’ont aidé à réaliser mon potentiel, ce qui m’a donné plus de confiance pour continuer à faire ce que je faisais, créer des ponts entre les cultures par le développement communautaire. D’ailleurs, j’ai lancé ma propre firme de consultation depuis, une décision que j’attribue à l’expérience acquise à cette occasion.
Francis Erasmus (2000)
Président, Bridging Circles

J’y allais pour me faire brasser. Il faut savoir se laisser influencer. Il faut être très, très ouvert d’esprit. J’ai appris que rien n’est tout noir ou tout blanc, mais qu’il y a beaucoup de nuances de gris.
Claude Pinard (2000)
Vice-président, Communications, Saputo Inc.

Dans notre secteur d’activité, on croit que les gens se comportent en fonction d’une façon de penser qui, elle-même, est basée sur certaines valeurs et expériences. Je peux affirmer que ma participation à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2004 a changé mes propres vues sur des enjeux importants qui concernent notre pays. J’ai notamment saisi une autre facette du mot communauté en marchant dans la région Est de Vancouver, et j’ai appris l’histoire des Premières Nations, découvrant par la même occasion les difficultés et les défis qu’elles affrontent et sur lesquels se fondent leur perspective de l’autonomie gouvernementale. Pendant que je vivais ces moments parmi tant d’autres tout aussi mémorables en compagnie d’un groupe diversifié d’autres participants, je me suis dit que notre pays serait meilleur si chaque Canadien faisait comme nous. J’ai eu de la chance. À moi maintenant de partager ces précieux acquis.
François Hudon (2004)
Vice-président principal, Directions Québec et Atlantique
BMO Banque de Montréal

La Conférence a changé ma vie. J’ai non seulement ouvert un nouvel œil sur les différentes facettes de notre société, dont la pauvreté, l’analphabétisme, la maladie, les syndicats, les entreprises et les services sociaux, mais aussi sur moi-même et sur le pays où je vis et sur lequel j’exerce un certain impact. Je connais mieux la façon dont je peux influencer, modeler et appuyer une plus grande partie de cette terre qui est notre foyer, le Canada. La Conférence continue à influer sur mes décisions en tant que leader et sur ma vie personnelle. Merci infiniment à ceux qui m’ont permis d’y participer.
Alex Reed (2004)
Registraire / Directeur des services à la clientèle
Institut de technologie du Sud de l’Alberta

La Conférence canadienne du Gouverneur général 2000 a représenté pour moi une occasion exceptionnelle. Je la considère encore aujourd’hui comme une expérience d’apprentissage unique. J’ai eu le privilège d’être choisie, puis ensuite d’être mise en présence de nombreuses personnes venant de divers milieux. La Conférence m’a permis de mieux connaître mon pays, de mieux me connaître, et de voir comment je pouvais devenir une meilleure dirigeante. Elle m’a aidée à grandir sur les plans professionnel et personnel. La Conférence est une expérience à ne pas manquer.
Katya Laviolette (2000)
Vice-président, resources humaines, Transcontinental Media