Gouverneur général du Canada Président honoraire

Une biographie sera publiée dès que le poste de gouverneur général sera comblé

Kathleen Taylor Présidente de la Conférence

Kathleen Taylor, C.M.

Kathleen (Katie) Taylor est présidente du Conseil d’administration chez RBC. Siégeant au Conseil depuis 2001, elle a présidé le Comité des ressources humaines et le Comité de la gouvernance d’entreprise, et été membre du Comité d’audit et du Comité de gestion du risque.

Mme Taylor est une dirigeante d’entreprise éminente qui s’implique énormément au sein de la communauté. Elle est l’ancienne présidente et chef de la direction de la chaîne hôtelière Four Seasons Hotels and Resorts, présidente du Conseil de la Sick Kids Foundation et administratrice de la Sick Kids Hospital de Toronto. Elle est également vice-présidente du Conseil à The Adecco Group (basé à Zurich), en plus de siéger au conseil d’administration d’Air Canada, et de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada.

Elle détient une maîtrise en administration des affaires (MBA) et un doctorat honorifique en droit de la Schulich School of Business, un diplôme en droit de l’Osgoode Hall Law School, de même qu’un baccalauréat ès arts spécialisé de l’Université de Toronto. Au cours de sa carrière, Mme Taylor a reçu plusieurs distinctions, notamment le Schulich School of Business Award for Outstanding Executive Leadership, et la première Medal for Career Achievement du Hennick Centre for Business and Law de l’Université York.

Elle a été intronisée au Temple canadien des légendes du marketing et figuré au palmarès des femmes les plus influentes du Canada du Réseau des femmes exécutives (WXN) en 2011, en 2014 et en 2016. En 2016, Mme Taylor a été nommée membre de l’Ordre du Canada.

Ian Shugart Vice-Président, Gouvernement

Ian Shugart

M. Ian Shugart a été nommé greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet le 19 avril 2019.
Avant d’entrer au Bureau du Conseil privé, il a été sous-ministre des Affaires étrangères de mai 2016 à avril 2019.

De juillet 2010 à mai 2016, M. Shugart a été sous-ministre de l’Emploi et du Développement social, en plus de présider la Commission de l’assurance-emploi du Canada. Auparavant, il avait occupé les postes de sous-ministre de l’Environnement et de sous-ministre délégué de l’Environnement.

Avant de travailler à Environnement Canada, M. Shugart avait occupé plusieurs postes de direction dans le portefeuille de la Santé, dont :
• Sous-ministre adjoint, Direction générale de la politique de la santé, Santé Canada (1999-2006);
• Sous-ministre adjoint invité, Direction générale de la protection de la santé, Santé Canada (1997-1999);
• Directeur exécutif, Conseil de recherches médicales (1993-1997).

Durant les années qu’il a passées à Santé Canada, M. Shugart a aussi présidé le Groupe d’action sur la sécurité sanitaire mondiale et le Groupe de travail sur la santé de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), en plus de siéger au Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la Santé.

Plus tôt dans sa carrière, M. Shugart a été secrétaire adjoint du Cabinet chargé de la politique sociale et des programmes au Bureau des relations fédérales-provinciales du Bureau du Conseil privé. Il a aussi travaillé pendant plusieurs années sur la Colline du Parlement comme conseiller principal du ministre de l’Énergie, des Mines et des Ressources, du ministre de la Santé nationale et du Bien-être social et du chef de l’opposition.

M. Shugart est diplômé en économie politique du Collège Trinity, à l’Université de Toronto.

Roberta Jamieson Vice-Présidente, Communauté

Roberta Jamieson, O.C.

Biographie à venir

Hassan Yussuff Vice-Président, Syndicats

Hassan Yussuff

Hassan Yussuff a été réélu président du Congrès du travail du Canada pour un second mandat en mai 2017. Il a été élu à ce poste la première fois en mai 2014, devenant la première personne de couleur à être élue à la tête du mouvement syndical canadien.

Depuis son élection en 2014, Hassan a mené les syndicats du Canada vers bon nombre de victoires importantes. C’est sous sa direction, par exemple, que le CTC a lancé une innovante campagne numérique et communautaire qui a inscrit les enjeux du mouvement syndical au cœur de la campagne électorale fédérale de 2015 et aidé à défaire les conservateurs.

La campagne de 2015 du CTC était axée sur la revendication d’un renforcement du Régime de pensions du Canada pour laquelle Hassan se passionne depuis près d’une décennie. Après les élections, le CTC a redoublé d’efforts dans le cadre de sa campagne pour assurer la sécurité des retraites à tous et Hassan s’est efforcé d’obtenir l’appui du nouveau gouvernement fédéral et des dirigeants provinciaux et territoriaux. La campagne et le lobbying connexe ont porté fruit en novembre 2016 au dépôt du projet de loi C-26, qui élargit le RPC pour la première fois de son histoire.

Rendre les lieux de travail et les lieux publics plus sécuritaires est une autre des principales priorités d’Hassan. Il a été exposé à l’amiante en tant que mécanicien vers le début de sa vie active et il a appris, en tant que militant syndical, que l’amiante est la principale cause de décès attribuables au travail au Canada. En sa qualité de président du CTC, Hassan a mené une forte campagne pour l’interdiction complète de l’amiante. Celle-ci a été gagnée en décembre 2016.

Hassan est connu pour son militantisme non seulement au Canada mais aussi sur la scène internationale. En 2016, il a été élu pour un deuxième mandat à la présidence de la Confédération Syndicale des Amériques, qui unit 56 organisations nationales représentant plus de 60 millions de travailleuses et travailleurs dans 23 pays.

Résolu à bâtir un monde meilleur pour les futures générations, Hassan s’est engagé à lutter contre les changements climatiques et à assurer une transition juste et équitable aux travailleurs et travailleuses et aux collectivités influencées par l’évolution vers une économie verte.

Le CTC, voix du mouvement syndical canadien, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs.

David Black

David Black

Biographie à venir

Nathalie Bondil

Nathalie Bondil

Historienne de l’art canadienne et française, Nathalie Bondil a été directrice générale et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal de 2007 à 2020. Sous sa direction, la fréquentation du musée a doublé pour atteindre 1,3 million de visiteurs. Deux nouveaux pavillons ont été inaugurés en 2011, puis en 2016. Le Musée s’est également distingué par sa politique de conception, de production et d’exportation d’expositions particulièrement dynamique à l’international de même que par son engagement citoyen et ses actions éducatives, sociales, musicales et en art thérapie.

Nathalie Bondil a reçu de nombreuses distinctions, notamment, le Prix Peter Herrndorf du leadership dans les arts (2018) et Femme d’affaires du Québec, catégorie « gestionnaire d’un organisme à but non lucratif » (2017), la médaille de l’Assemblée nationale du Québec (2016), le Prix Camille-Laurin de l’Office québécois de la langue française (2015), la Médaille Jacques-Cartier (2014) et le prix Samuel de Champlain de l’Institut France-Canada (2012), de même que les insignes de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres de la République française (2008; promue au rang d’officier en 2016), ainsi que deux doctorats honoris causa de l’Université McGill (2013) et de l’Université de Montréal (2015). Elle est membre de l’Ordre du Canada (2015), chevalier de l’Ordre national du Québec (2011) et chevalier de l’Ordre de Montréal (2018).

Le mandat de Nathalie Bondil comme vice-présidente du conseil d’administration du Conseil des arts du Canada a été renouvelé pour cinq ans, à compter du 6 juin 2018 jusqu’au 5 juin 2023.

John Elvidge

John Elvidge

Biographie à venir

Stuart Forman

Stuart Forman

En octobre 2020, Stuart Forman a été nommé vice-président principal et dirigeant des Opérations technologiques mondiales (GTO) de CGI pour l’unité d’affaires du Canada afin de superviser la prestation de services d’infrastructure partout au pays. Il représente également l’unité d’affaires stratégique du Canada au sein du comité de responsabilité sociale de CGI.

Depuis qu’il s’est joint à CGI en 1997, Stuart a occupé divers postes de gestion, y compris celui de chef de la direction informatique pendant plusieurs années. Plus récemment, il a travaillé avec l’ingénierie d’affaires mondiale en vue d’offrir du soutien à l’unité d’affaires de la Suède lors de l’intégration d’Acando et des Opérations technologiques mondiales de CGI en Scandinavie. Tout juste avant cela, Stuart a été chef de la direction informatique par intérim et conseiller stratégique en TI à l’université McGill.

Fort d’une expérience de plus de 25 ans dans le secteur des technologies de l’information, Stuart a occupé plusieurs postes de haute direction, notamment en conception de systèmes d’entreprise, en prestation de services et soutien, en gestion des services de TI, en gestion des fournisseurs et des partenariats, en ressources humaines, en gestion de projets, en analyse d’affaires, en ingénierie des processus, en planification opérationnelle et en systèmes qualité.

Stuart est titulaire d’un baccalauréat en commerce spécialisé en systèmes d’information de gestion de l’université Concordia ainsi que d’une maîtrise en administration des affaires spécialisée en gestion stratégique de l’université McGill. Il siège au comité de direction national de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership et est un ancien participant de la Conférence 2012.

Il a également été chargé de cours à la faculté de gestion Desautels de l’université McGill, où il a non seulement enseigné à ses étudiants différents sujets liés aux principes et concepts entourant les systèmes d’information utilisés dans les organisations, mais les a également inspirés.

Daniel Goldberg

Daniel Goldberg

Biographie à venir

Kathy Kinloch

Kathy Kinloch

Kathy Kinloch est, depuis janvier 2014, présidente de l’Institut de technologie de la Colombie-Britannique (BCIT), le plus important institut polytechnique au Canada.

Mme Kinloch est réputée pour mener des projets de renouveau organisationnel dans des environnements complexes. Elle a, notamment en tant que cadre supérieur, été le fer de lance d’initiatives de changement dans le domaine de l’enseignement postsecondaire, ainsi que dans les secteurs des gouvernements et des soins de santé.

Dans son rôle au BCIT, Mme Kinloch s’efforce d’élargir et de renforcer les partenariats que l’Institut a noués avec des entreprises, des industries et des communautés de la Colombie-Britannique, du Canada et d’ailleurs dans le monde.

Parmi les récompenses décernées à Mme Kinloch pour ses réalisations, on compte : une place dans le « Top 50 Power List » du Vancouver Magazine en 2015 et 2016; une place dans la liste des femmes d’affaires les plus influentes en 2015 et en 2017 du magazine BC Business; le titre de Femme de distinction du YWCA Metro Vancouver en 2016; un prix Top 100 du Réseau des femmes exécutives WXN dans la catégorie Leaders du secteur public, en 2015 et en 2016.

Aluki Kotierk

Aluki Kotierk

Biographie à venir

Ian McCowan

Ian McCowan

Ian McCowan a été nommé secrétaire du gouverneur général le 1er février 2021.

Avant de se joindre au Bureau du secrétaire du gouverneur général (BSGG), M. McCowan était sous-secrétaire du Cabinet (Gouvernance) au Bureau du Conseil privé (BCP). Dans ce rôle, il conseillait le premier ministre et le greffier du Conseil privé sur un large éventail de questions relatives à l’appareil gouvernemental et aux affaires parlementaires. M. McCowan a également occupé le poste de sous-ministre auprès du chef du gouvernement à la Chambre des communes et auprès du président du Conseil privé de la Reine.

M. McCowan a également été secrétaire adjoint du Cabinet (Communications) au BCP, et sous-ministre adjoint, Politiques, au Service correctionnel du Canada (SCC). Il a commencé sa carrière comme avocat plaidant en affaires civiles au ministère de la Justice, où il a également occupé des postes de haut niveau, notamment en tant que directeur des Services juridiques responsable du SCC et de l’Agence Parcs Canada.

M. McCowan est titulaire d’une maîtrise en droit de l’Université Cambridge ainsi que de deux baccalauréats (droit et commerce) de l’Université Queens.

Lili-Anna Pereša

Lili-Anna Pereša

Lili-Anna Pereša, C.Q., Présidente et directrice générale, Fondation McConnell

Ingénieure de formation et diplômée de l’École Polytechnique de Montréal en 1987, Lili-Anna Pereša est la présidente et directrice générale de la Fondation McConnell depuis le mois de novembre 2020.

De 2013 à 2020, elle était la présidente et directrice générale de Centraide du Grand Montréal. Chaque année, Centraide rejoint 1 personne sur 7 dans le Grand Montréal. Grâce à sa campagne annuelle de souscription, il soutient un réseau de plus de 350 organismes et projets du Grand Montréal. L’action de Centraide repose sur l’engagement de près de 80 000 bénévoles.

De 2009 à 2012, Madame Pereša dirigeait l’ensemble des activités de ONE DROP. Elle avait auparavant assumé la direction générale de plusieurs organismes communautaires et humanitaires, dont Les petits frères des Pauvres, le Y des femmes de Montréal et Amnesty International – France.

Elle a vécu sa toute première expérience de coopérante-volontaire à l’âge de 25 ans avec l’Entraide Universitaire Mondiale du Canada comme enseignante au Malawi et, par la suite, à titre de conseillère en gestion auprès de Burkina Secours, pour Oxfam-Québec, au Burkina Faso. En 1994, elle s’est jointe à CARE Autriche et a travaillé en Croatie et en Bosnie-Herzégovine où sévissait un conflit armé.

Son engagement pour l’action humanitaire lui a valu de nombreuses distinctions, dont le prix Mercure Leadership Germaine-Gibara lors des Mercuriades 2016, le prix du mérite du Conseil canadien des Ingénieurs, un doctorat honoris causa décerné par l’Université de Montréal, en reconnaissance des services rendus à la communauté et le titre de Fellow d’Ingénieurs Canada. Elle a de plus été nommée Chevalière de l’Ordre national du Québec en 2018.
Outre son diplôme en génie électrique, Lili-Anna Pereša détient un diplôme d’études supérieures en gestion de l’Université McGill, ainsi qu’une maîtrise en sciences politiques, spécialisée en coopération internationale et action humanitaire, de l’Université de la Sorbonne, à Paris.

Elle est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec, de l’International Women’s Forum et des Amies d’affaires.

En août 2016, Madame Pereša a été nommée membre du Comité consultatif indépendant responsable de la nomination des juges de la Cour suprême du Canada. Elle a été membre du Comité aviseur pour le Sommet 2017 de l’Institut Mallet, du Comité de direction national de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership en 2012 et 2017 et siège présentement aux conseils d’administration du Domaine Forget et de la Fondation des dons sans fil du Canada. Elle a été membre du conseil d’administration de diverses organisations, dont l’École Polytechnique de Montréal.

Daniel Quan-Watson

Daniel Quan-Watson

Daniel Quan-Watson est fier d’appartenir à la fonction publique et est passionné par le rôle joué par les institutions publiques pour façonner le Canada et la vie des Canadiens et Canadiennes. Sa nomination au sein de Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada est sa cinquième en tant que sous-ministre, car il a auparavant occupé les postes de sous-ministre (après avoir été sous-ministre délégué) de la Diversification de l’économie de l’Ouest, de dirigeant principal des ressources humaines du gouvernement du Canada ainsi que de directeur général de l’Agence Parcs Canada.

Une grande partie de sa carrière a été axée sur le travail et les enjeux relatifs aux peuples autochtones, que ce soit comme sous-ministre adjoint principal des politiques et de l’orientation stratégique à l’ancien ministère des Affaires indiennes et du Nord (AINC), comme directeur général de la justice applicable aux Autochtones au sein du ministère fédéral de la Justice ou comme directeur des relations autochtones et territoriales au bureau régional des Territoire du Nord-Ouest d’AINC. Au gouvernement de la Colombie-Britannique, il a été directeur de la mise en œuvre des traités et de la législation sur les accords et à mené des initiatives importantes dont l’établissement de la Loi sur l’Accord définitif nisga’a (Colombie-Britannique). Au gouvernement de la Saskatchewan, il a été responsable des premières négociations entre le ministère provincial de l’Éducation et ce qu’était alors la Fédération des nations indiennes de la Saskatchewan.

Dans le cadre de ces diverses fonctions, il a joué un rôle de premier plan dans la négociation de traités modernes, de revendications particulières et de plusieurs autres ententes et processus. Il a également été responsable de nombreuses initiatives législatives, dossiers de litige et programmes de justice alternative. Il a travaillé avec des communautés, des entités et des gouvernements liés aux Inuits, aux Métis et aux Premières Nations dans des secteurs de compétence partout au Canada, et il a demeuré en Colombie-Britannique, en Alberta, dans les Territoires du Nord-Ouest, en Saskatchewan, en Ontario et au Québec. Daniel a aussi une expérience considérable en matière de développement économique et d’enjeux d’innovation, de grands projets d’infrastructure, de relations fédérales-provinciales-territoriales et de questions relatives aux relations de travail, aux ressources humaines ainsi qu’au patrimoine culturel et écologique. Il a représenté le Canada pour de nombreux enjeux dans des forums aux quatre coins du monde, ainsi que le gouvernement fédéral dans plusieurs forums nationaux et fédéraux-provinciaux-territoriaux.

Daniel est pilote d’avion, a chanté pour la chorale philharmonique de Regina, a donné des cours de chasse et de sécurité dans le maniement des armes à feu et a représenté le Canada en français, en anglais et en espagnol. Son record pour parcourir la distance entre Ottawa et Edmonton en Harley Davidson est de 46 heures et 10 minutes, et il a bien l’intention de ne jamais l’égaler ni le battre.

Cory Royal

Cory Royal

Biographie à venir

Linda Silas

Linda Silas

Depuis 2003, Linda Silas est présidente de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers (FCSII) représentant une force de 200 000 membres. Elle est au premier plan de la défense des droits des infirmières et des infirmiers du Canada.

Au cours de deux décennies, Linda à affiner ses talents de dirigeante syndicale à l’échelon local, provincial, national et international. Militante syndicale à temps plein alors qu’elle était mère monoparentale d’un fils de 13 mois l’a forgée d’une façon très distinctive. Elle a acquis la réputation d’être une personne déterminée, offrant une écoute empathique, et axée sur les solutions dans tout ce qu’elle fait.

Linda lutte pour sensibiliser davantage et revendiquer des gestes concrets dans plusieurs secteurs, notamment les déterminants sociaux de la santé, et les politiques qui permettront une meilleure équité socioéconomique, y compris un régime national d’assurance-médicaments, et la justice pour les communautés autochtones.

Linda a été présidente du Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick pendant 10 ans. Elle est titulaire d’un baccalauréat en sciences infirmières de l’Université de Moncton et a occupé des postes en soins intensifs, services d’urgence, et obstétrique.

Martin Thibodeau

Martin Thibodeau

Biographie à venir

Victor Thomas

Victor Thomas

Victor Thomas est vice-président de la région des Prairies à la Fondation Asie Pacifique du Canada, où il veille à augmenter la présence et l’engagement de la Fondation dans les provinces de l’Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba. Il travaille également à temps partiel comme conseiller stratégique auprès de la rectrice de l’Université de Régina. Il est titulaire d’une maîtrise en administration de leadership de l’Université de Régina, d’un titre de directeur agréé de l’Université McMaster et d’une certification d’administrateur de sociétés certifié de l’Université Laval.

Au cours des 15 dernières années, il a occupé divers postes de direction, notamment celui de président de la Chambre de commerce de Régina et de son district, de vice-président du conseil d’administration de SaskEnergy et de président du Forum Banff. Victor est actuellement vice-président du conseil d’administration de la Place de l’innovation en Saskatchewan et membre du conseil d’administration de la Fondation Rideau Hall, où il préside le Comité consultatif sur l’innovation.

Victor a participé à l’édition 2012 de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership.

Gina Wilson

Gina Wilson

Gina Wilson a été nommée sous-ministre, Diversité et Inclusion et Jeunesse, ainsi que sous-ministre déléguée principale à Patrimoine canadien le 27 janvier 2020.

Elle est également la sous-ministre championne des fonctionnaires fédéraux autochtones.

Mme Wilson a été nommée sous-ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, anciennement Condition féminine Canada, le 23 mai 2017. À ce titre, elle a supervisé la création du nouveau ministère et a veillé à l’institution complète de l’ACS+ au sein du gouvernement.

En 2019, elle a été nommée sous-ministre de Sécurité publique Canada, son troisième passage au ministère.

Gina Wilson est Algonquine et a débuté sa carrière directement auprès des clients de sa collectivité de la Première Nation de Kitigan Zibi à titre de directrice générale de la Santé et des Services sociaux. Elle s’est jointe au gouvernement fédéral en 1996, où elle a occupé de nombreux postes de cadres supérieurs dans plusieurs ministères comme le Bureau du Conseil privé, Affaires autochtones et Développement du Nord Canada et Emploi et Développement social Canada.

Pour souligner son leadership ainsi que ses nombreuses contributions aux enjeux autochtones et son appui aux employés autochtones tout au long de sa carrière, Mme Wilson s’est vu remettre le prix Indspire 2020.

Sean Wiltshire

Sean Wiltshire

Biographie à venir