The Honourable Rosalie Siberman Abella

The Honourable Rosalie Siberman Abella's Portrait
Rosalie Silberman Abella a été nommée juge à la Cour suprême du Canada en 2004 après avoir siégé à la Cour d’appel de l’Ontario pendant 12 ans. Elle a pratiqué le droit civil et criminel jusqu’à sa nomination à la Cour provinciale de l’Ontario (Division de la famille) en 1976. Elle a ensuite présidé la Commission de réforme du droit de l’Ontario et la Commission des relations de travail de l’Ontario. La juge Abella a agi à titre d’unique commissaire de la Commission royale sur l’égalité en matière d’emploi et a créé le concept et le terme d’« équité en matière d’emploi ». De 1988 à 1992, elle a enseigné la jurisprudence, le droit administratif et le droit constitutionnel en tant que professeure invitée à la chaire Boulton de la Faculté de droit de l’Université McGill. Elle a été élue membre à titre spécial de la Société royale du Canada et membre titulaire honoraire de l’American Academy of Arts and Sciences, et détient un diplôme du Royal Conservatory of Music en piano classique. En outre, la juge Abella a été membre du jury du prix littéraire Giller et est l’auteure de plus de 90 articles, ainsi que rédactrice ou codirectrice de quatre ouvrages traitant de divers sujets relatifs au droit. Elle est également récipiendaire de 35 doctorats honorifiques.
La juge Abella est l’épouse de l’historien canadien Irving Abella. Le couple a deux fils, Jacob et Zachary, qui sont tous deux avocats.

Page Précédente