Infolettre des anciens – Octobre 2016

The Governor General's Canadian Leadership Conference - 2017 - La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership

Infolettre des anciens – Octobre 2016

GGCLC 2015 Conference Attendees

Son Excellence le très honorable David Johnston, Président honoraire
GGCLC Manitoba Meet and Greet image

Donald Lindsay, Président de la CCGGL

Bienvenue

La période estivale semble être terminée et c’est avec un grand plaisir que nous vous présentons une nouvelle édition de l’infolettre des anciens. Nous aimerions profiter de l’occasion pour informer tous les anciens que les inscriptions à l’édition 2017 de la Conférence ont pris fin le 30 septembre dernier. Pour une deuxième édition consécutive, nous sommes heureux de vous informer qu’un nombre record de candidatures ont été reçu. À cet effet, des entrevues se dérouleront à travers la pays entre la mi-octobre et la mi-novembre.

Nous aimerions remercier tous ceux qui ont soumis du matériel pour cette édition de l’infolettre. Tous les anciens désirant partager de l’information sont invités à soumettre leurs items et photos par courriel à Zachary Weeks (édition 2012) à zachary.weeks@leadershipcanada.ca.

N’oubliez pas que tous les anciens ont aussi accès au répertoire, ainsi qu’au site web des anciens. Si vous avez besoin d’aide pour obtenir un mot de passe, veuillez nous écrire à info@leadershipcanada.ca.

Que sont-ils devenus?

GGCLC Erin O'Toole photo

Erin O’Toole (2012) est entré dans la course pour remplacer l’ancien premier ministre Stephen Harper en tant que chef du Parti conservateur du Canada. Erin est un ancien ministre fédéral (Anciens Combattants), avocat et officier de l’Aviation royale du Canada. Il représente la circonscription de Durham à l’est de Toronto. Lors du lancement de sa campagne à la chefferie dans sa ville natale de Bowmanville, en Ontario, Erin a prononcé les mots suivants : « En se tournant vers l’avenir, nos priorités sont claires : nous avons besoin de renouer avec les Canadiens ». « Nous devons nous appuyer sur les forces et les réussites de notre passé tout en cherchant activement des opportunités pour regagner la confiance des Canadiens. »

Erin a aussi annoncé qu’il était soutenu par 10 députés du caucus fédéral conservateur. Son père, John, a représenté la circonscription de Durham à l’Assemblée législative de l’Ontario pendant 20 ans.
Pour en savoir plus

 

GGCLC Hamoon Ekhtiari photo

Hamoon Ekhtiari (2015) fut récemment invité en tant que conférencier à l’événement « Ottawa Peace Talks », une initiative des Nations Unis qui s’est aussi tenue dans plusieurs pays tels que Genève, Stockholm et Johannesburg. Reconnaissant de pouvoir partager la scène avec La très honorable Adrienne Clarkson et L’honorable Roméo Dallaire, Hamoon a partagé trois leçons sur l’innovation tirés de son travail auprès de grands leaders issues du secteur privé, public et civil dans le but de repenser le future de notre monde.
Pour en savoir plus

 

GGCLC Al-Karim Khimji photo

Al-Karim Khimji (2008) a fait du bénévolat auprès de l’organisme qui décerne le Prix international du Duc d’édimbourg. Al-Karim est actuellement le président de division du Prix international du Duc d’édimbourg pour les régions de l’Alberta, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut, en plus de siéger sur le Conseil national où il dirige de grands projets stratégiques. Al-Karim a également siégé au Conseil international du Prix qui régit le programme dans plus de 140 pays (2011-2014). Vendredi le 24 Juin dernier, Al-Karim a accueilli à Calgary Son Altesse Royale le prince Edward, comte de Wessex, la lieutenante-gouverneure, L’honorable Lois Mitchell, et Naheed Nenshi, le maire de Calgary, dans le cadre de la cérémonie du Prix Or du Duc d’édimbourg, décerné à plus de 140 jeunes, en plus de commémorer le 40e anniversaire de la Division.
Pour en savoir plus

 

GGCLC Mina Mawani photo

Mina Mawani (2012) est parmi les 25 lauréats du Prix des grands immigrants au Canada 2016. Ce prix est décerné par le magazine Canadian Immigrant et commandité par RBC. Le Prix des grands immigrants au Canada célèbre les réalisations des immigrants canadiens inspirants. Mina est actuellement la présidente et chef de la direction de Crohn et Colite Canada, après s’être bâtie une réputation de chef de file au sein d’organismes tels que la Fondation canadienne des femmes et la Fondation Aga Khan Canada.
Pour en savoir plus

 

GGCLC Graham Gibbs photo

Graham Gibbs (1983) et son épouse Jay sont retournés vivre à Ottawa en 2010. Dix-huit mois plus tard, Graham a pris sa retraite. Lors de son retour à Ottawa, ils ont acheté un petit véhicule récréatif (à 6m de long, il est assez petit pour visiter tous les coins du pays). Au cours des six dernières années, Graham et Jay ont voyagé, à partir de leur domicile à Ottawa, d’un bout à l’autre du pays. Au cours de leurs voyages, ils ont visité de nombreux sites historiques et archéologiques, en plus de nombreux musées. En s’inspirant surtout sur ce qu’il a appris sur la route, Graham a rédigé un livre intitulé : « Five Ages of Canada : A HISTORY From Our First Peoples to Confederation ». Son livre sera publié par la maison d’édition Friesen Press plus tard cette année pour coïncider avec le 150e anniversaire du Canada. Graham partage aussi ses aventures canadiennes sur son site Internet dans l’espoir d’aider les autres à explorer davantage notre pays.

 

GGCLC David Black photo

David Black (2008) fut récemment élu en tant que président du Syndicat canadien des employées et employés professionnels de bureau lors de la dernière convention triennale à Toronto.

GGCLC Shirley Friesen photo

Shirley Friesen (2015) w fut réélue en tant que vice-présidente de l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada, en débutant son deuxième mandat de trois ans en janvier 2016. Shirley a aussi fait partie du comité technique sur la santé mentale en milieu de travail qui a récemment remis leur rapport sur la santé mentale en milieu de travail au comité directeur composé de membres du Secrétariat du Conseil du Trésor et de leaders du secteur syndical ( http://www.tbs-sct.gc.ca/psm-fpfm/healthy-sain/wwb-memt/mhw-mmt/04-2016-fra.asp).

Shirley fut aussi l’une des membres de la délégation syndicale qui a participé à la Commission de la condition de la femme (CSW60) en mars 2016. Elle a participé en tant que représentante pour le Congrès du travail du Canada. Pour en savoir plus

 

GGCLC Guy Lavalee photo

2016 aura été une grosse année pour Guy Lavallée (2008).

En février, Guy fut nommé secrétaire général de Retraite Québec, une nouvelle organisation québécoise responsable de l’administration du Régime de rentes du Québec (RRQ) et des régimes de retraite des employés du secteur public.

Il a également reçu le titre de Fellow de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec. Le titre de Fellow de l’Ordre vise à reconnaître le mérite des membres qui se sont dévoués de façon exceptionnelle à la profession ou qui se sont illustrés dans leur carrière ou dans la société par des réalisations dont le rayonnement a rejailli sur la profession.

Enfin, il a reçu en septembre dernier le prix « Reconnaissance Arthur Child pour services exceptionnels au Canada » de l’Institut des auditeurs internes – Canada. Ce prix vise à récompenser les membres de l’Institut pour une contribution à la profession d’auditeur interne.

 

Call for Volunteers image

À la recherche de bénévoles pour les entrevues

Les comités régionaux effectueront des entrevues de la mi-octobre à la mi-novembre dans le but d’identifier ceux qui formeront la prochaine cohorte de participants à la Conférence 2017. Si vous souhaitez vous impliquer dans le processus d’entrevues, nous vous encourageons de communiquer avec votre comité régional. Les coordonnées de ces derniers se retrouvent à la fin de cette infolettre.

Julia Rivard Picture

Six questions addressées à Julia Rivard (2012)
Cofondatrice et directrice du marketing, Squiggle Park

 

Je crois que vous pourriez être décrite comme une entrepreneure en série. Qu’est-ce qui vous permet de toujours réussir vos projets de nouvelles entreprises?

Je ne suis pas certaine à partir de quel moment vous traversez dans la catégorie « d’entrepreneure en série », mais après le démarrage de 6 entreprises, j’en suis venu à réaliser que le lancement est la partie facile. C’est la persévérance qui mène au succès, c’est ce qui prend du temps. En plus de la persévérance, je dirais que les 3 éléments suivants sont pour moi des facteurs de réussite essentiels:

1. La capacité à surmonter les hauts et les bas émotionnels, et continuer à avancer.
2. La capacité de travailler sans relâche et intelligemment.
3. Savoir comment attirer les meilleures personnes pour vous aider à aller plus loin et atteindre vos objectifs plus rapidement.

Vous étiez une athlète olympique, un accomplissement incroyable en soi, mais il a fallu vous y prendre à deux reprises. Pouvez-vous nous dire pourquoi vous êtes passée de la natation au canoë-kayak?

Quand j’étais au secondaire, je m’entraînais en tant que nageuse de niveau national. Depuis l’âge de 6 ans, je rêvais d’être un jour une nageuse olympique. Malheureusement, je me suis fracturée la colonne vertébrale au secondaire lors d’une descente en ski. Il m’a fallu plusieurs mois pour me rétablir et durant cette période, mes compétiteurs ont eu suffisamment de temps pour me surpasser, et d’éliminer selon moi mes chances de devenir un jour une nageuse olympique.

Une fois rétablie, j’ai réalisé que j’avais toujours d’excellentes aptitudes physiques, et que mon désir d’être une athlète élite me permettrait de passer à un nouveau sport, et de progresser rapidement à un haut niveau.

À cet effet, on m’a initié au kayak à North Bay, en Ontario, durant le mois de Mars. Nous allions à la rivière et devions briser la glace pour que nous puissions pagayer. Je suis immédiatement tombée en amour avec ce sport et j’ai décidé dès cet instant que je ferais tout pour participer aux championnats nationaux. Après six mois d’entraînement, j’ai réussi à participer aux championnats nationaux canadiens, en plus de remporter une médaille de bronze contre les meilleures dames au pays. Ce résultat m’a motivé à vouloir me qualifier pour les Jeux olympiques et quatre ans plus tard, j’ai représenté le Canada aux Jeux olympiques de 2000 à Sydney, en Australie.

Sheryl Sandberg, COO chez Facebook, mentionne que les femmes leaders ont besoin « d’aller de l’avant ». Que pensez-vous qu’elle veut dire – et êtes-vous d’accord?

Le livre explore plusieurs sujets tels que l’équité, les opportunités, la maternité, le succès mais en fin de compte, ce que je retiens du livre est que les femmes devraient aborder les possibilités avec la confiance qu’ils ont ce qu’il faut pour atteindre le succès. La confiance est le concept clé. Sans elle, les femmes, ou quiconque d’ailleurs, ne peuvent pas atteindre le succès et avec elle, vous pouvez aller plus loin que vous ne l’aviez imaginé. Mais la confiance est fragile et infidèle. Elle peut vous laisser tomber quand vous en avez le plus besoin. Selon moi, « Aller de l’avant » demande aux femmes d’utiliser la confiance à leur avantage, à la fois personnellement et professionnellement, pour réaliser leur plein potentiel.

Vous étiez membre de la CCGGL en 2012 et êtes demeurée impliquée depuis. Quel impact est-ce que ce que la Conférence a eu sur vous?

La Conférence fut une expérience exceptionnelle pour moi. Ce fut l’un des événements marquants dont je me remémorerai toujours et qui continuera à définir la personne que je suis maintenant. Le simple fait d’avoir été sélectionné en tant que membre d’un tel groupe de gens exceptionnels est une affirmation en soi que vous avez accompli quelque chose qui mérite d’être reconnu. De plus, l’opportunité de rencontrer des leaders avec des expériences différentes des miennes a grandement enrichi ma vision des choses. L’occasion pour chacun d’élargir ses horizons et de s’ouvrir à de nouvelles façons de penser fut un cadeau en soi et cela représente l’impact que la Conférence a eu sur moi.

Je suis d’ailleurs resté en contact avec l’organisation par le biais de commentaires sur des façons de garder les anciens connectés, et mon équipe à Norex, a developpé un portail des anciens de la CCGGL permettant d’héberger les coordonnées de tous les anciens des éditions précédentes. Je suis aussi restée en contact avec les membres de mon groupe d’étude (équipe Bison) via Facebook, et en personne lorsqu’il est possible. Ce groupe fera toujours partie de ma vie.

Pouvez-vous nous parler de votre défi le plus récent en tant que leader en technologie?

Au début de l’année 2016, je me suis joint à mon partenaire d’affaires Leah Skerry dans une nouvelle start-up appelée Squiggle Park dans le but d’améliorer l’alphabétisation en développant des jeux vidéo pour les enfants allant de la prématernelle à la 3e année. Par l’entremise des jeux vidéo, cette plateforme enseigne les compétences essentielles préalables à la lecture. L’éducation « technologique » est un secteur difficile qui évolue rapidement. Notre plus récent défi a été d’inciter les leaders en éducation, qui développent aussi leurs propres systèmes et services d’éducation, à utiliser Squiggle Park avec leurs élèves en plus d’observer leur progrès en lecture tant au Canada que partout dans le monde.

Vous vivez au Canada, en Nouvelle-écosse, mais votre entreprise vous emmène souvent dans les capitales technologiques comme Silicon Valley et Boston. Pensez-vous que les Canadiens en font assez pour tirer parti des opportunités technologiques mondiales?

Mon secteur est la technologie et dans ce domaine, il est fréquent de voir des Canadiens voyager ou se relocaliser afin de tirer profit des opportunités technologiques mondiales. Peu importe l’industrie, l’action de s’intégrer dans un espace où les changements se produisent est vraiment important. Il faut s’entourer et côtoyer les vrais leaders et innovateurs pour permettre à votre entreprise d’apporter de nouvelles idées, systèmes et produits qui vous vous feront avancer. Un aspect tout aussi important est de recruter les meilleures personnes au sein de nos entreprises canadiennes. En investissant dans des leaders exceptionnels provenant des quatre coins du monde, nous ne renforçons pas seulement nos propres organisations, mais aussi l’avenir du Canada et les communautés dans lesquelles nous vivons.

Les anciens démontrent un vif intérêt envers un programme et une association des anciens

 

Le sondage de la CCGGL effectué auprès de ses anciens plus tôt cette année a démontré un très grand intérêt pour mettre sur pied un programme unique des anciens à travers l’ensemble du pays, incluant la formation d’une association des anciens. En résumé, 82% des anciens ayant répondu au sondage, 43% de ceux-ci ont affirmé qu’ils étaient intéressés, et 39% se sont dit très intéressés à former une association. Les anciens des éditions récentes (2012 et 2015 en particulier) ont démontré l’intérêt le plus marqué (plus de 90%). En tout, 65% des répondants se sont dit très intéressés (15%), ou intéressés (50%) à contribuer au financement d’une telle association par l’entremise de cotisations ou de dons personnels.

 

Presque tous les anciens, et ce peu importe leur degré d’intérêt envers la création d’une association formelle, ont démontré un grand intérêt envers un programme d’activités qui serait destiné aux anciens durant la plénière de clôture de la Conférence 2017. à cet effet, 89% des répondants ont mentionnés qu’ils auraient l’intention de participer à un programme qui inclurait une table ronde accompagnée de conférenciers invités, tandis que 86% souhaiteraient participer à un souper ou une réception pour les anciens.

 

Le Conseil d’administration de la CCGGL fournira plus de détails prochainement afin de vous informer des développements concernant le programme des anciens qui se déroulera lors de la plénière de clôture à Ottawa-Gatineau les 15 et 16 juin 2017.

 

PRÉSIDENTS ET COPRÉSIDENTS RÉGIONAUX 2017
RÉGION NOM
Colombie-Britannique Michael Matsubuchi
Alberta Cory Royal
Alberta Sherri Wilson
Saskatchewan Laurel Garven
Saskatchewan Alastair MacFadden
Manitoba Marie Buchan
Manitoba Leanne Douglas
Ontario John Elvidge
Ontario – Sud-Ouest Tobi Day-Hamilton
Ontario – RGT Josephine Archbold
Ontario – RGT Shari Mackay
Ontario – Nord Brian Marks
Ontario – Est Mark Schaan
Québec Isabelle Foisy
Nouveau-Brunswick Yves Pelletier
Nouveau-Brunswick Nadine Duguay
Nouvelle-écosse David Alderson
Nouvelle-écosse Jennifer Chiasson
Ile-du-Prince-édouard Doug Newson
Terre-Neuve-et-Labrador Lisa Browne
Terre-Neuve-et-Labrador Kerry Murray
Yukon Vikki Quocksister
Yukon Roxanne Vallevand
Territoires du Nord-Ouest Mark Cliffe-Phillips
Territoires du Nord-Ouest Yvonne Doolittle
Nunavut Christine Lamothe
Nunavut Karen Kabloona
Nunavut Charlie Tautuajuk